Ph: Burkina-aOuaga

Des policiers tués dans une nouvelle attaque terroriste au Burkina Faso

Quatre personnes dont trois policiers ont été tuées lundi dans une embuscade contre une unité d’intervention sur l’axe Pissila-Gibga, dans la province du Sanmatenga, le centre-nord du Burkina Faso. Une attaque qui intervient à la veille de l’ouverture du 6è sommet du G5 sahel.

Au Burkina Faso, les forces de défense et de sécurité ont une nouvelle fois été la cible d’attaque. Selon un communiqué de la police, une équipe de l’unité d’intervention de la police nationale (UIP-PN) a été victime d’une embuscade tendue par des individus armés non identifiés sur l’axe Pissila-Gibga dans la province du Sanmatenga, région du centre-nord. Cette attaque a causé la mort de quatre personnes dont trois policiers ainsi que des blessés. La semaine écoulée, trois soldats ont été tués au cours d’une attaque terroriste contre un détachement militaire à Kelbo, localité située dans la province du Soum.
Le Burkina Faso, le Niger et le Mali ont été la cible de multiples attaques terroristes. Dans ce contexte d’insécurité grandissante, les chefs d’Etat du sahel se sont réunis ce mardi dans la capitale mauritanienne pour prendre des mesures fortes afin de freiner la montée du terrorisme.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.