Crise diplomatique entre l’Algérie et la Côte d’Ivoire, Alger rappelle son ambassadeur

Alors que la tension monte entre la Côte d’Ivoire et l’Algérie au sujet du Sahara Occidental, Alger vient de rappeler son ambassadeur à Abidjan pour consultation.

A lire aussi:

L’Algérie a rappelé son ambassadeur en Côte d’ivoire, officiellement pour consultation. Les relations entre les deux pays sont devenues tendues depuis l’ouverture par Abidjan, d’une représentation dans la ville de Laâyoune, au Sahara occidental. Après avoir exprimé ouvertement son mécontentement face à cette action de la Côte d’Ivoire, qui entérine ainsi l’autorité du Maroc sur le territoire, Alger a donc décidé de passer à l’étape supérieure.
Le 18 février, la Côte d’Ivoire a ouvert un consulat à Laâyoune, reflétant son plein soutien à la position marocaine sur le Sahara occidental. Le ministre ivoirien de l’intégration africaine, Ally Coulibaly, avait alors décrit l’action de son pays comme un «acte souverain», rejetant les critiques d’Alger. « En politique étrangère, comme dans d’autres domaines, nous veillons à ne pas donner de leçons morales, et nous ne voulons pas non plus qu’on nous dise quoi faire ou ne pas faire », a déclaré le responsable ivoirien.

1 commentaire
  1. Racym dit

    layoune n’est pas une ville marocaine, et ne le sera jamais, les pays colonisateurs sont des éléves débiles, ils se croeint toujours plus fort pour accepter la chose.
    la guerre va reprendre et la liberté du sahara occidental va etre reprise, c’est la seule langue comprise par sa majesté et ses esclaves.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

A la une de l'actualité

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus