Côte d'Ivoire-présidentielle 2020: Mamadou Koulibaly crie déjà à la fraude

En Côte d’Ivoire, la présidentielle du 31 octobre 2020 est très présente dans les esprits. Ce jeudi, le président du parti Lider, Mamadou Koulibaly, a émis de sérieuses réserves sur la capacité du pouvoir à organiser un scrutin libre, indépendant et démocratique.

L’ancien président du parlement, Mamadou Koulibaly, s’est prononcé ce jeudi sur la prochaine présidentielle en Côte d’Ivoire. Pour le chef du parti Liberté et démocratie pour la République (Lider), le pouvoir Ouattara est plus que concentré sur comment gagner les élections que sur la manière de les organiser. « Je ne vois pas le gouvernement préoccupé pour ces élections. Je ne le vois pas préoccupé par ce qu’il y a à faire pour aller à ces élections. Je le vois plutôt préoccupé par ce qu’il y a à faire pour truquer ces élections, ou ne pas l’organiser ou en tout cas s’arranger pour les gagner même s’il faut pour cela, tricher« , a-t-il dénoncé.
Pour élucider son argumentaire, le professeur d’économie a pointé du doigt trois éléments clés: le recensement général de la population prévu en 2018, le registre national des personnes physique (RNPP) et la liste électorale. A l’en croire, ces trois éléments nécessaires à la bonne organisation du vote sont irréalisables dans un si court délai de huit mois. Candidat déclaré à la présidentielle, l’ancien président du parlement ne rate aucune occasion pour peindre en noir les actions du régime d’Alassane Ouattara.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus