@Sahara Reporter

Coronavirus: un tribunal kényan suspend les vols en provenance de la Chine

Un tribunal kényan a suspendu ce vendredi 28 février tous les vols en provenance de la Chine pour les dix prochains jours.

Un tribunal kényan met en déroute le gouvernement de Uhuru Kenyatta dans la gestion du coronavirus. Après avoir laissé 239 passagers d’un vol China Southern en provenance de Canton entré sur son territoire, le gouvernement kényan a essuyé d’énormes critiques sur les réseaux sociaux. Suite à une plainte, le juge James Makau a suspendu provisoirement pour dix jours, tous les vols en provenance de la Chine. Il a également exigé que tous les passagers arrivés mercredi soient rassemblés et placés en quarantaine dans un centre de soins de l’armée, jusqu’à ce qu’il soit dûment établi qu’ils ne sont pas porteurs du coronavirus.
Une décision censée calmer les populations révoltées contre le pouvoir qui n’a pas exigé la mise en quarantaine pour ces passagers débarqués sur son territoire. Appelant au calme, le président Uhuru Kenyatta a annoncé la création immédiate d’un comité dédié à la gestion du coronavirus. L’Afrique compte déjà trois cas confirmés respectivement en Algérie, en Egypte et au Nigéria.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.