@Burkina24

Coronavirus : premier cas détecté à Lagos ? les éclaircissements de l’Etat nigérian

Depuis quelques heures, il circule sur les réseaux sociaux qu’un citoyen chinois présenté mercredi à l’hôpital de Reddington, Ikeja, dans l’etat de Lagos, aurait été contrôlé positif au coronavirus. Une fake news selon l’Etat nigérian qui a tenu à apporter des éclaircissements sur cette polémique.

Aucun cas confirmé au coronavirus n’a été détecté à Lagos. C’est ce qui ressort de la sortie médiatique des autorités nigérianes au lendemain de la polémique sur un ressortissant chinois qui aurait été mis en quarantaine après être infecté au virus mortel. Selon l’Etat nigérian, le présumé hôte de l’épidémie avait bien été admis à l’hôpital de Reddington, Ikeja, mais a été contrôlé négatif après plusieurs tests réalisés sur lui.
Le commissaire à la santé de l’Etat de Lagos, le professeur Akin Abayomi, a déclaré jeudi dans un communiqué de presse que «la probabilité d’infection au covid-19 chez ce patient particulier était très faible et la conclusion des investigations et des tests sophistiqués a confirmé qu’aucun cas de coronavirus n’existe dans l’État de Lagos jusqu’à ce jour ». « Je tiens à rassurer les Lagosiens que nos niveaux de vigilance sont très élevés et que nous mettons en place plus de mesures pour protéger l’Etat », a-t-il déclaré.
Abayomi a expliqué que «l’attention du ministère de la Santé a été attirée sur un cas présumé de coronavirus à l’hôpital de Reddington, un établissement de santé privé situé à Ikeja mais d’après nos enquêtes, nous avons conclu qu’un citoyen chinois arrivé au Nigéria Il y a sept semaines, de la Chine, a été présenté à l’hôpital de Reddington hier (mercredi) pour se plaindre de fièvre. L’hôpital, conformément à l’avis que nous avons émis précédemment, a isolé le patient et signalé le cas au ministère“. «Nous avons pris l’affaire en charge, transféré le patient à l’unité d’isolement de l’État à l’hôpital Mainland, qui est notre hôpital spécialisé en maladies infectieuses. Ses échantillons de sang ont été prélevés au laboratoire de virologie pour analyse et ils se sont révélés négatifs», a-t-il ajouté.
Le professeur a par ailleurs appelé les citoyens à s’abstenir de publier des nouvelles non vérifiées qui pourraient provoquer une anxiété inutile dans la communauté et a exhorté les résidents à ne pas tenir compte de toute information sur le Coronavirus qui n’émane pas des canaux de communication officiels du ministère de la Santé ou de son bureau.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.