Coronavirus : les pays africains pourront désormais tester les échantillons sur place

L’Organisation mondiale de la santé a déclaré que bon nombre de pays africains envoyaient des échantillons ailleurs pour les tests et attendaient plusieurs jours pour avoir les résultats. Pour répondre à ce déficit de matériel, l’organisation a fourni à une quarantaine de pays africains, des kits de test du Coronavirus.

A lire aussi:

Après qu’un cas confirmé de Coronavirus ait été annoncé en Afrique (Egypte), l’OMS a décidé de prendre des mesures pour éviter une catastrophe due au manque d’équipements adéquats de test. Quarante pays africains pourront tester le nouveau coronavirus mortel à la fin de la semaine, selon l’OMS. « Maintenant, ils peuvent le faire eux-mêmes, dans les 24 à 48 heures », a déclaré mardi le directeur général de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus. Jusqu’à il y a environ deux semaines, il n’y avait que deux laboratoires sur le continent de 54 pays, au Sénégal et en Afrique du Sud, avec les réactifs nécessaires pour tester le virus. Cela signifiait que des dizaines de pays qui avaient mis en quarantaine des patients suspects envoyaient des échantillons en Afrique du Sud ou au Sénégal pour être testés.

Plus tôt cette semaine, l’OMS a envoyé des kits de réactifs pour le diagnostic des coronavirus à plus de 20 pays en Afrique afin d’intensifier le diagnostic du virus, qui provoque une maladie désormais connue sous le nom de Covid-19. L’organisme mondial de la santé a déclaré que davantage de pays africains devraient recevoir des kits de test cette semaine. En outre, l’OMS a envoyé la semaine dernière des kits de test au Cameroun, en Côte d’Ivoire, en République démocratique du Congo, en Égypte, en Éthiopie, au Gabon, au Ghana, au Kenya, au Maroc, au Nigéria, en Tunisie, en Ouganda et en Zambie. La nouvelle souche virale a tué plus de 2 000 personnes et infecté plus de 74 000 depuis le début de l’épidémie dans le centre de la Chine en décembre. Il s’est étendu à plus de 20 pays.

vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A la une de l'actualité

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accepter En savoir Plus