Coronavirus : le débarquement à Cotonou des passagers venant de Chine provisoirement interdit

Dans le souci de protéger les populations contre l’épidémie de Coronavirus qui sévit actuellement en Chine et dans d’autres pays, le Gouvernement interdit jusqu’à nouvel ordre aux compagnies aériennes le débarquement à Cotonou de tout passager ayant séjourné en Chine au cours des quinze derniers jours.

Au total, quinze compagnies aériennes sont concernées par cette décision importante du Gouvernement dans le cadre des mesures de prévention et de protection contre l’épidémie de Coronavirus. Il s’agit de Air Burkina, Air Côte d’Ivoire, Air France, Asky Airlines, Brussels Airlines, Ceiba Intercontinental, Cronos Airlines, Ethiopian Airlines, Overland Airways, Mauritania Airlines, Royal Air Maroc, Rwandair, Trans Air Congo, Tunisair, Turkish Airlines.

« … je vous informe que le Gouvernement de la République du Bénin a pris la décision d’interdire l’embarquement à destination de Cotonou de tout passager ayant séjourné en Chine dans les quinze (15) jours précédant le voyage, quelle que soit sa nationalité », lit-on dans le courrier de l’Agence nationale de l’aviation civile (Anac) en date du vendredi 14 février 2020 et adressé aux délégués et responsables de ces compagnies. Ainsi, ceux-ci sont invités à prendre les dispositions idoines pour éviter l’embarquement de tout passager concerné.

Il ressort également du courrier signé du Directeur général de l’Agence, Karl Lègba que non seulement les fiches de santé doivent être obligatoirement renseignées par les passagers avant l’atterrissage mais les messages d’information doivent aussi être diffusés à bord. Ce sont là, les autres mesures rappelées à l’attention des compagnies concernées.

« Des contrôles seront effectués par l’Anac pour s’assurer de l’application effective de ces dispositions », prévient l’Agence.

vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A la une de l'actualité

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accepter En savoir Plus

X