Coronavirus: "le Bénin est l'un des pays à même de poser le diagnostic sur place", Benjamin Hounkpatin

La détection d’un cas du coronavirus au Nigéria a mis en alerte le Bénin, pays voisin de ce géant de l’est. Mais le gouvernement se veut rassurant. Lors de son passage dans le journal de 20 heures ce vendredi 28 février 2020, le ministre de la santé, Benjamin Hounkpatin, a passé en revue les dispositions prises par l’exécutif pour empêcher la propagation du virus.

Le ministre de la santé, Benjamin Hounkpatin, était hier sur le plateau de la télévision nationale pour rassurer une fois de plus les béninois sur les mesures sanitaires prises par le gouvernement pour éviter la propagation du coronavirus. Cette nouvelle sortie du ministre fait suite à la détection d’un cas d’infection par le coronavirus au Nigéria, un pays avec qui le Bénin partage une frontière.
A Lire aussi Bénin – Coronavirus: une délégation ministérielle à l’aéroport pour contrôler le dispositif
Dans une dynamique de rassurer ses compatriotes, le ministre Benjamin Hounkpatin a passé en revue les mesures sécuritaires et sanitaires prises pour affronter la menace. En dehors des mesures qui ont déjà fait l’objet de communication antérieure, le ministre Benjamin Hounkpatin a fait savoir que le volet laboratoire qui est l’une des mesures importantes est déjà un défi relevé par le gouvernement. A l’en croire, “” le Bénin est l’un des pays à même de poser le diagnostic sur placeet de mettre la personne infectée en quarantaine. Le ministre de la santé a par ailleurs indiqué qu’il y a déjà à Cotonou des sites d’isolement conformes aux normes internationales.
 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.