Coronavirus: l’accès à Cotonou interdit à tout béninois ayant passé 15 jours en Chine

Avec la propagation de l’épidémie de coronavirus, les autorités sanitaires béninoises multiplient les mesures afin de réduire le risque de contamination. Après le dispositif sanitaire d’infiltration mis en place à l’aéroport international Cardinal Bernardin Gantin, l’accès au pays de toute personne ayant passé plus de 15 jours en Chine est interdit. 

A lire aussi:

Le gouvernement béninois est préoccupé par la santé de ses concitoyens. Pour éviter des risques de contamination à l’épidémie de coronavirus, les autorités sanitaires du pays multiplient les mesures de prévention. A la conférence administrative départementale (CAD) tenue ce mercredi 19 février 2020, le directeur départemental de la santé du Zou, le docteur Évariste Tokplonou sous l’égide du préfet Firmin Kouton a exposé les mesures prises pour prévenir la contamination au Coronavirus, rapporte l’Agence Bénin Presse. En dehors des mesures rendues publique par le ministre de la santé, Benjamin Hounkpatin, Dr Tokplonou a indiqué que « l’entrée de toute personne ayant passé plus de quinze jours en Chine est systématiquement interdite au niveau de l’aéroport, des pistes frontaliers et des voies maritimes« .

A lire aussi https://beninwebtv.com/2020/02/grossesse-en-milieu-scolaire-dans-le-borgou-79-artisans-identifies-comme-auteurs/

Cette mesure entre en ligne de compte des autres mesures visant à réduire au maximum le risque de contamination a ce virus qui a déjà provoqué plus de 100.000 décès en Chine malgré la promptitude et les mesures rigoureuses prises par cet Etat pour circonscrire sa propagation. Le communicateur a exposé d’autres mesures au cours de cette conférence administrative départementale à savoir se laver les mains, éviter tout contact avec les animaux tels que les chauve-souris, le pangolin, le dromadaire. En dehors de ces dispositions, les agents de santé ont bénéficié de différentes formations leur permettant d’identifier et de prendre en charge les cas éventuels de coronavirus. Par ailleurs, les éleveurs de pangolins sont priés de se rapprocher des services compétents de la direction départementale de la santé ou des agents des eaux et forêts, pour s’enquérir des dispositions qui éloignent efficacement le spectre du Coronavirus; précise la même source.

vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A la une de l'actualité

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accepter En savoir Plus