Coronavirus: la Corée du Nord exécute un agent commercial revenu de la Chine

Pour se protéger du Coronavirus, Pyongyang a fermé ses frontières aux visiteurs et imposé une quarantaine de 30 jours aux personnes de retour dans le pays. Mais, un de ses ressortissants, qui revenait tout juste de Chine, et qui avait voulu outrepasser les ordres a été immédiatement arrêté et exécuté par la police locale.

A lire aussi:

Selon une source officielle sud-coréenne, la Corée du Nord fait état de trois décès dus au coronavirus, fin janvier, à Pyongyang, et de cinq autres à la frontière chinoise. Une grave épidémie menace le pays, dont le système sanitaire est des plus fragiles. Mais officiellement, la Corée du Nord n’a, pour l’instant, pas été touchée par le coronavirus Covid-19. Le pouvoir, qui a fermé ses frontières aux visiteurs étrangers et imposé une quarantaine de 30 jours à toutes les personnes devant tout de même revenir dans le pays, a usé de ses outils de propagande internes pour décréter un « combat de survie national » contre la maladie qui touche son grand voisin chinois.

À en croire un média sud-coréen, le Dong-a Ilbo, repris par le Daily Mail, l’État asiatique n’a pas fait dans la demi-mesure avec un de ses ressortissants qui avait voulu outrepasser les ordres. L’homme, un agent commercial, qui revenait tout juste de Chine, voulant sans doute se détendre en se rendant dans un bain public, a été immédiatement arrêté et exécuté par la police locale, peut-on apprendre. De source chinoise, plusieurs cas ont aussi été identifiés dans la ville nord-coréenne de Sinuiju, une zone économique spéciale frontalière de la ville chinoise de Dandong, par laquelle passent 80 % des échanges commerciaux entre les deux pays.Une mesure prise à la suite de l’épidémie de Coronavirus qui touche une grande partie de l’Asie, notamment la Chine donc.

Les Etats-Unis  « très préoccupés », sont disposés à faciliter les efforts d’organisations américaines et internationales pour lutter contre la propagation du virus dans le pays, a déclaré, jeudi, le département d’Etat américain. « Nous soutenons et encourageons fermement le travail d’organisations humanitaires américains et internationales et des organisations sanitaires pour contrer et contenir la propagation du coronavirus en Corée du Nord », a déclaré la porte-parole du département d’Etat, après que la Croix-Rouge ait appelé à une exemption des sanctions visant la Corée du Nord pour empêcher qu’une épidémie ne s’y déclare. « Les Etats-Unis sont prêts à faciliter rapidement l’approbation de l’aide provenant de ces organisations », a ajouté Morgan Ortagus, dans un communiqué.

vous pourriez aussi aimer
1 commentaire
  1. ivan stochl dit

    Les médias parlent beaucoup du corona virus en Corée du Sud mais pour la Corée du Nord , »silence radio » .le virus est-il sélectif ? les dictatures on indéniablementla vie dure !

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A la une de l'actualité

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accepter En savoir Plus

X