Burkina Faso : qui a assassiné Thomas Sankara ? La justice fait une avancée notable

Une avancée majeure dans l’enquête sur l’assassinat de l’ancien dirigeant burkinabé, Thomas Sankara. Trente-trois ans après les faits, le tribunal militaire de Ouagadougou a décidé de procéder à la reconstitution des faits, rapporte Afrik Soir. Une avancée notoire dans ce qu’il convient d’appeler une enquête marathon.

A lire aussi:

Selon Afrik Soir citant l’un des avocats de la famille de l’ancien président du Burkina Faso, « les ayants causes ont en effet été convoqués par le juge d’instruction ». L’avocat, Me Bénéwendé Sankara, explique que cette nouvelle étape de l’enquête consistera à « faire le film des événements du 15 octobre 1987 avec la présence de témoins, d’accusés, de parties civiles et de toute personne jugée nécessaire par le juge d’instruction ». Même s’il évite de spéculer sur les résultats qui en sortiront, le juriste se réjouit cependant du fait que « cette évolution amène à tendre vers la fin de l’instruction. C’est une sérieuse avancée, on évolue très favorablement vers le procès ».

Selon le rapport d’Afrik Soir, deux lots de dossiers déclassifiés par la France ont été reçus, dans l’affaire Thomas Sankara. « Un troisième est attendu selon les avocats de la famille ». Plusieurs personnalités sont suspectées dans cette affaire de meurtre de l’ancien président du Burkina Faso ; entre autres, le principal suspect, le prédécesseur de Sankara, Blaise Compaoré. Un mandat d’arrêt a d’ailleurs été émis contre lui par la justice du Faso. Compaoré est en exil en Côte d’Ivoire depuis son éviction en 2014. Notons qu’un autre mandat d’arrêt a aussi été émis contre Hyacinthe Kafando, le chef de sécurité de Compaoré au moment des faits. Il est en fuite depuis 2015. Thomas Sankara a été assassiné le 15 octobre 1987. Selon l’Autopsie réalisée, il avait pris une dizaine de balles dans le corps. Le crime a profité à son ami de longue date, Blaise Compaoré, qui est devenu le président.

A suivre en février, 2020

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A la une de l'actualité

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accepter En savoir Plus

Privacy & Cookies Policy
X