Bénin: violente bagarre lors d’une sortie d’Egoun-goun à Gbégamey

Une cérémonie de sortie des « Egoun-goun », communément appelé « revenants a suscité une violente bagarre à Cotonou, au quartier Gbégamey (Rails To). La scène s’est déroulée le dimanche 16 février 2020, alors que les signes avaient été déjà annoncés samedi 16 février, la veille.

La deuxième journée de la cérémonie de sortie des Egoun-goun organisée par une famille bien connue à Cotonou n’est pas allée à son terme. Les menaces de troubles proférées la veille n’ont malheureusement pas été contenues le lendemain, jour de la violente bagarre.

Selon le récit fait par des témoins sur place, tout allait bien le samedi 15 février quand l’égoun-goun dénommé Adjeran en pleine démonstration de danse a donné un coup de chicote à un spectateur (bien connu du milieu). Ce dernier a voulu répliqué, en promettant de semer le trouble. Après quelques minutes, le calme est revenu.

Le spectateur revient à la charge

Le dimanche 16 février 2020, le spectateur touché par la chicote de Adjeran est revenu à la charge. Cette fois-ci, il était bien décidé à concrétiser ses menaces. Selon la même source, l’intéressé s’est fait accompagner d’un renfort venu pour l’aider dans la mise en oeuvre de sa revanche.

La tension est rapidement montée d’un cran. Des actes de vandalisme ont été commis dans la maison. Le groupe d’individus a commencé par « casser, sortir des machettes, des épées impossibles, couteaux, tournevis, lames, ciseaux, bouteilles. Ils sont entrés dans la maison, ont crées des dégâts, et sont repartis », rapporte la source.  A en croire la source, les éléments de la police républicaine seraient passés entre temps sur les lieux vers 17h30, et c’est 15 minutes après leur départ que la bagarre a commencé. Ils sont revenus par la suite, mais le mal était déjà fait. Aux dernières nouvelles, une enquête est ouverte par la police pour faire la lumière sur cette affaire.

vous pourriez aussi aimer
1 commentaire
  1. TOUTOUOLA dit

    Ce qui va se passer, c’est que le gouvernement va finir par légiférer pour donner un cadre à cette superbe tradition bien de chez nous, mais qui malheureusement endosse depuis quelques temps d’une mauvaise réputation dû aux différents incidents survenus lors des sorties. PITIE cela fait partie de notre identité. Respectons LA

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A la une de l'actualité

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accepter En savoir Plus

X