Bénin – Techniques d’enquêtes financières pénales: un atelier de formation à l’endroit des OPJ

La Cellule Nationale de Traitement des Informations Financières (Centif-Bénin) organise pour le compte des Officiers de la police judiciaire (OPJ) et magistrats un atelier de formation sur les techniques d’enquêtes financières pénales. La formation aura lieu du 17 au 19 février 2020 à Bohicon.

Renforcer la capacité des autorités d’enquêtes que sont les officiers de la police judiciaire et les magistrats, tel est l’objectif poursuivi par la Cellule Nationale de Traitement des Informations Financières qui a organisé à leur endroit du 7 au 9 février une formation sur les techniques  d’enquête financières pénales. Cette formation permettra de promouvoir une approche harmonisée et coordonnée entre les unités d’enquête sur les infractions sous-jacentes pour combattre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme au Bénin. Selon le site d’information Bénin 24 TV, près de 50 participants sont attendus à cette formation de trois jours à Bohicon.

A Lire aussi: https://beninwebtv.com/2020/02/benin-le-corps-de-gracia-bientot-restitue-a-ses-parents/

La formation se déroulera par une série de communications qui seront assurées par l’expert Serge Houédanou. Il importe de mentionner que le présent atelier de formation est prévu par le Projet d’Appui à la Justice (PAJ), financé sur les ressources du 10ème Fonds Européen de développement (FED) qui est inscrit dans le cadre de l’opérationnalisation du document de Politique et de Stratégie Nationale de Développement du Secteur de la Justice 2015-2025 (PSN-DSJ). Les compétences acquises permettront à ces professionnels du droit et aux auxiliaires de justice que sont les OPJ, de faire face davantage au crime financier qui semble avoir la peau dure malgré la fermeté adoptée par l’actuel régime pour décourager le phénomène. En effet, la lutte contre la criminalité financière, la mauvaise gestion des ressources publiques, la corruption, les faiblesses et lacunes relevées dans le rapport Evaluations Nationale des Risques (ENR) de blanchiment de capitaux et de financement du terrorisme et le projet de rapport de l’Evaluation Mutuelle (EM) du dispositif de lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme du Bénin, demeurent une des principales équations à résoudre pour atteindre les performances économiques escomptées.

vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A la une de l'actualité

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accepter En savoir Plus

X