Bénin: plusieurs secteurs d'activité sont dans le viseur de la CRIET

Plusieurs secteurs d’activité sont dans le viseur du parquet spécial de la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (Criet). C’est la nouvelle orientation donnée par la juridiction spéciale ce mardi 25 février 2020 aux unités spécialisées de police sous sa compétence.

A la faveur de sa réunion de commandement au titre de 2020 élargie aux représentants des réseaux Gsm qui s’est tenue au siège de la juridiction à Porto-Novo, le parquet spécial de la cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (CRIET) a donné ce mardi lors de sa réunion de commandement au titre de 2020 élargie aux représentants des réseaux Gsm, de nouvelles orientations aux unités spécialisées de police sous sa compétence pour plus d’efficacité dans la lutte contre la délinquance économique et financière. Ainsi, plusieurs secteurs d’activité seront dans les prochains jours le champ d’investigation de cette juridiction spéciale.
A Lire aussi Bénin: 13,5 Milliards levés pour l’acquisition des lampadaires photovoltaïques
Les secteurs d’activité qui retiennent l’attention du parquet spécial de la cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (criet) sont notamment les gares routières et les marchés. C’est précisément le marché de Sèmè-Okoun dans la commune de Sèmè-Kpodji qui est dans le viseur de la CRIET. Ces milieux sont suspectés en effet comme étant des nids de corruption où des millions de francs Cfa sont détournés. Ainsi, plus de dix plaintes contre des gares routières sont enregistrées au niveau de la haute juridiction.

Les établissements scolaires et universitaires privés, un autre champ d’investigation

La cour de répression des infractions économiques et du terrorisme s’intéresse également aux établissements scolaires et universitaires privés. Dans les alentours de certains d’entre eux, se développe un marché de vente de stupéfiants. A cet effet, des instructions fermes ont été données au cours de cette réunion de commandement aux Officiers de police judiciaire des unités spécialisées de la Police républicaine sous les ordres de la CRIET. La lutte contre les crimes économiques dans les gares et marchés sera menée dans une démarche pédagogique à travers la sensibilisation des acteurs avant toute forme de répression. Précisons que les opérateurs gsm ont été invités à cette rencontre du fait de la circulation de plusieurs carte sim qui ne facilite pas les enquêtes. Il a été proposé aux opérateurs Gsm de détecter et de désactiver les cartes Sim frauduleusement enregistrées avec la complicité de certains de leurs agents.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.