Bénin: nouvelle interdiction des manifestations du culte Egun-gun à Cotonou

Suite aux derniers événements survenus lors des cérémonies de sortie des Egun-gun, communément appelés « revenants », à Cotonou, l’autorité préfectorale du département du Littoral prend une importante décision. A travers un arrêté pris ce mercredi 19 février 2020, le Préfet intérimaire Jean-Claude Codjia siffle la fin de la récréation.

Toutes manifestations du culte Egun-gun sont interdites jusqu’à nouvel ordre dans le département du Littoral. C’est ce qu’il convient de retenir de l’arrêté préfectoral en date du 19 février 2020. Pour justifier cette décision, le Préfet évoque la violente bagarre qui s’est produite le dimanche 16 février 2020 lors d’une manifestation du culte Egun-gun à Cotonou.

« Considérant les conclusions issues de la séance de travail du Jeudi 13 Février 2020 qui a réuni toutes les faitières Egun-gun (Adcl, Ocel, Arcl) du Département du Littoral; Considérant les troubles à l’ordre public organisés et entretenus par l’une des faîtières le dimanche 16 février 2020 : sont interdites jusqu’a nouvel ordre toutes manifestations du culte Egun-gun dans le département du Littoral », peut-on dans l’arrêté

Cette décision intervient plusieurs mois après la levée de la décision d’interdiction prise par l’ex-Préfet Modeste Toboula. Si la Préfecture de Cotonou a jugé nécessaire de mettre à nouveau un verrou sur ces manifestations, cela voudrait simplement dire que les dérives dénoncées par les autorités sont de retour.

vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A la une de l'actualité

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accepter En savoir Plus

X