Bénin: Mathias Gbèdan fait une confidence sur la raison de son retour en politique

L’ancien Maire de la Commune de Sèmè-Kpodji, Mathias Gbedan a signé il y a quelques semaines son retour sur la scène politique. Pour ses futurs combats politiques, l’homme a choisi le parti Union progressiste. Pour lui, ce come-back politique est suscité par les nombreuses réalisations du chantre de la rupture qui impactent positivement l’ensemble de la population et surtout sa commune. 

L’ancien Maire de Sèmè-Kpodji, Mathias Gbédans est à nouveau dans la joie. Cette fois-ci, c’est la mutation que subit sa commune qui est la cause de ce état d’esprit. A la faveur d’un échange qu’il a eu ce lundi 17 février 2020 dans son cabinet avec certains jeunes faiseurs d’opinions sur l’actualité politique, l’ex-édile de l’hôtel de Ville de Sèmè-Kpodji a levé un coin de voile sur ce qui l’a poussé à revenir sur la scène politique et qui est aujourd’hui l’objet de sa joie. Selon sa confidence, les grandes réalisations du président Patrice Talon auraient réveillé en lui le militantisme politique. « Ce que le chef de l’État fait à Sèmé-Podji est du jamais vu. N’eût été le président Patrice Talon, ma commune n’aurait pas de visibilité. C’est pour le soutenir que je suis revenu en politique. », a-t-il fait savoir. Pour participer à cette oeuvre de construction de cette commune qui relie la capitale économique à la capitale politique du pays, Mathias Gbèdan a annoncé qu’il sera candidat aux prochaines élections communales.

A Lire aussi: https://beninwebtv.com/2020/02/gouvernance-au-benin-un-nouveau-coup-de-gueule-de-valentin-djenontin/

Maire de la commune de Sèmè-Kpodji pendant 12 ans , Mathias Gbèdan a dû suspendre sa carrière politique après son incarcération le 30 juillet 2015 suite à son implication dans un dossier domanial. Libéré le 11 avril 2016, il s’est retiré de la scène politique et s’est muré dans un silence qu’il a rompu récemment en annonçant son come-back politique à côté des leaders su parti Union Progressiste. C’est d’ailleurs sous la bannière de cette formation politique à laquelle il a officiellement adhéré le 18 janvier dernier qu’il participera le 17 mai prochain aux élections communales pour tenter sa chance de récupérer le fauteuil qu’il a occupé déjà pendant 12 ans à la tête de la commune de Sèmè-Kpodji.

vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A la une de l'actualité

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accepter En savoir Plus

X