Bénin: l’UDBN s’insurge contre les intimidations et menaces sur ses militants

L’Union Démocratique pour un Bénin Nouveau (UDBN) a rendu public ce mardi 18 février 2020, un communiqué pour s’insurger contre les actes d’intimidations et de menaces dont seraient objets ses militants et sympathisants. Le parti de l’ex-parlementaire Claudine Prudencio invite ses militants à la sérénité face à ces actes qui tentent de les détourner des préparatifs des élections communales du 17 mai 2020.

A lire aussi:

L’UDBN dit halte aux intimidations et menaces. Selon le communiqué de la présidente du parti, Claudine Prudencio, certaines formations politiques feraient usage de méthodes déloyales et illégales à l’encontre de ses militants et sympathisants. « Il nous revient de façon répétitive et persistante que, dans cette période pré-électorale, certaines formations politiques font usage de méthodes complètement déloyales et illégales dans les opérations de mobilisation sur le terrain », peut-on lire dans le communiqué.

Selon l’UDBN, certains acteurs politiques martèlent à l’endroit de ses militants et personnalités politiques de son camp « des mensonges et menaces pour les déstabiliser psychologiquement ». Selon le communiqué, il
est servi avec acharnement aux militants et personnalités politique de l’UDBN :

  • Que l’UP et le BR sont les seuls partis qui soutiennent le Chef de
    l’Etat ;
  • Que l’UDBN ne va pas aux élections et n’est pas un parti de la
    mouvance présidentielle ;
  • Que l’UDBN veut se fondre dans un autre parti. 

Mais ce n’est pas tout. L’UDBN affirme que ces militants sont aussi victime d’intimidations et des menaces graves. C’est pourquoi le Bureau Exécutif National de l’UDBN et sa Présidente montent au créneau pour :

  • Alerter l’opinion publique ainsi que les institutions de la République
    impliquées dans l’organisation des opérations électorales, au sujet de
    ces graves atteintes aux règles électorales, à la constitution et aux
    droits de l’homme ;
  •  Mettre en garde les auteurs de telles pratiques illégales, anti-démocratiques et attentatoires à la sécurité morale et physique de ses militants et sympathisants.

Par ailleurs, le parti de Claudine Prudencio confirme sa participation aux élections communales et municipales du 17 mai 2020. Le parti invite ses militants et sympathisants « à ne céder à aucune intimidation, aucune
menace, aucun chantage ».

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A la une de l'actualité

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accepter En savoir Plus