Bénin: la cour constitutionnelle se déclare incompétente à juger le président Buhari

Dans le recours déposé au secrétariat de la cour constitutionnelle par le sieur Alain Diogo, les conseillers de la haute juridiction, dans une décision rendue ce jeudi 27 février 2020, a déclaré la cour incompétente pour juger le président Nigérian.

Un citoyen béninois a déposé un recours contre le président nigérian devant la cour constitutionnelle du Bénin pour fermeture illégale des frontières. Dans une décision rendue ce jour, les conseillers de la cour ont déclaré la haute juridiction incompétente à juger le président du géant de l’est. En effet, sur la compétence, à l’égard d’un Chef d’Etat étranger, la cour constitutionnelle, vu le préambule de la Constitution; Considérant que dans le texte du préambule de la Constitution, le peuple béninois affirme sa « volonté de coopérer dans la paix et l’amitié avec tous les peuples qui partagent [ses] idéaux de liberté, de justice, de solidarité humaine, sur la base des principes d’égalité, d’intérêt réciproque et de respect mutuel de la souveraineté nationale et de l’intégrité territoriale».
A Lire aussi Bénin: vers la relecture de la loi organique sur la cour constitutionnelle
Et Considérant qu’ainsi, le recours qui, comme en l’espèce, vise le chef de l’Etat de la République fédérale du Nigéria se heurte de ce chef à l’incompétence de la haute juridiction à en connaître ; a déclaré les conseillers de la cour dans leur décision.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.