Bénin: Gbadamassi exige des excuses publiques d'Aboubakar Yaya

Les propos dits de xénophobes de l’ancien ministre Aboubakar Yaya continue de faire mouche à Parakou. C’est la salle d’alphabétisation de cette ville que le trio Gbadamassi, Adambi et Toko ont choisi cette fois-ci pour s’adresser à l’universitaire et lui exiger des excuses publiques.

Un géant meeting a été organisé hier lundi 24 février 2020 dans la salle d’alphabétisation de la commune de Parakou. Les initiateurs, Rachidi Gbadamassi, député du Bloc Républicain, Charles Toko, Maire de la cité des kobourou, Samou Séïdou Adambi, ministre de la République. Condamner et exiger des excuses publiques au ministre Aboubakar Yaya pour ses propos xénophobes, tel est l’objet de cette rencontre qui a connu une forte mobilisation de la population qualifiée d’halogène venue soutenir leurs leaders politiques.
Dans son discours, l’ancien maire de Parakou et député de l’assemblée nationale après avoir fait un saut dans l’histoire pour démontrer que celui qui a cimenté  l’unité au Bénin est un somba, a en termes très peu courtois condamné les propos de l’ancien ministre de la fonction publique et exige de lui des excuses publiques. “Nous somba, Adja Tado, nous les bariba, nous disons non à la xénophobie et nous exigeons des excuses publiques…parce que pour nous, il n’y a pas Somba, il n’y a pas Bariba…il n’y a que les béninois“, clame-t-il.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.