Bénin – Communales 2020: le parti FCBE, 3ème Bloc du pouvoir?

Les conditions d’obtention du récépissé d’existence du parti des forces cauris pour un Bénin émergent (FCBE) par le camp Hounkpè ne paraît pas orthodoxe aux yeux du président d’honneur de cette famille politique. L’ancien président Boni Yayi soupçonne donc des manœuvres du pouvoir de la rupture de faire des FCBE un 3ème Bloc qui portera la candidature de ceux qui ne trouveront pas de place sur les listes de candidature des deux blocs de la mouvance présidentielle.

A lire aussi:

Pour éclairer l’opinion publique sur ce qui se joue au sein du parti des forces cauris pour un Bénin émergent (FCBE), plusieurs analystes politiques ont souhaité que le président d’honneur du parti rompt le silence qu’il s’est imposé afin de siffler la fin de la récréation. C’est chose faite. A la faveur d’un message qu’il a adressé ce jour aux militants et sympathisants du parti, l’ancien président de la république béninoise Boni Yayi et président d’honneur du parti FCBE a dit sa part de vérité sur la lecture qu’il fait de la crise interne qui secoue sa famille politique. Selon le président Boni Yayi, après 14 ans de fidélité des militants du parti, il n’est pas question de tolérer  » que des manœuvres soit orchestrées pour que le parti devienne le réceptacle d’une entente incestueuse, aux fins de porter de manière commerciale et tarifée, des candidats de la mouvance pour les élections communales et municipales à venir. »

A Lire aussi https://beninwebtv.com/2020/02/benin-boni-yayi-rompt-le-silence-et-sadresse-aux-militants-fcbe/

Selon les explications du président d’honneur du parti des Forces Cauris pour un Bénin émergent, des manœuvres seraient en cours avec des personnalités internes au parti afin que les candidats des deux blocs du chef de l’Etat qui ne trouveraient pas de place sur les listes de candidature de leurs formations politiques soient portés par la liste du parti FCBE. Autrement dit, le parti FCBE serait un troisième bloc qui portera les candidats de la mouvance au pouvoir. Des soupçons qui amènent le président d’honneur à affirmé qu’il ne donnera jamais sa caution à tous ceux qui s’écartent de la ligne politique du Parti retenue ensemble au Congrès de Parakou. « Je ne le dirai pas assez, FCBE est un parti d’opposition responsable et ne sera jamais le troisième pôle du gouvernement de la Rupture. Il faut que cela soit compris de tous : c’est la position de nos militants et nous avons le devoir de les respecter. Chacun doit se ressaisir pour en faire un idéal. Et j’invite les militants à maintenir le combat déterminé et inébranlable pour la survie de FCBE et ceci dans le cadre de nos dispositions Constitutionnelles issues de la Conférence Nationale, voici trente ans dont les acquis nous manquent aujourd’hui« , fait-il savoir.

Pas de communales pour les FCBE sans un congrès du parti

Pour élucider tous ces énigmes et s’assurer que le parti pourrait participer aux élections communales du 17 mai 2020, le président Boni Yayi conditionne la participation du parti à la compétition électorale à la tenue d’un congrès où tous les problèmes actuels du parti seraient débattus. « Notre parti a payé par son exclusion, et les atteintes aux droits fondamentaux de ses militants, le prix fort de notre appartenance à l’opposition que nous incarnons majoritairement. A croire que la délivrance du récépissé est faite pour servir de parti refuge aux personnes qui ne trouveraient pas de positionnement au sein des deux principaux partis du gouvernement et de son Chef. La Responsabilité morale qui est mienne, en ma qualité de fondateur de notre famille politique, m’impose de m’en remettre aux militants, réels propriétaires du Parti Forces Cauris pour un Bénin Emergent. Le Devoir institutionnel qui est le mien est de recommander, conformément à l’exigence majoritaire des militants sur le terrain, privés des documents d’origine, en toute urgence, une session extraordinaire du Bureau Exécutif National aux fins de convoquer avant le scrutin Communal du 17 mai 2020 un Congrès extraordinaire du Parti FCBE.« , a-t-il martelé.

 

vous pourriez aussi aimer
2 commentaires
  1. Ogoubi dit

    Yayi mourra irresponsable

  2. TOUTOUOLA dit

    Incroyable comment ces gens n’ont toujours rien à faire de la qualité de vie des béninois. Je conseille aux béninois d’être st Thomas. Ils donnent du crédit seulement à celui qui a dit et qui a fait. A celui qui a promis et a tenu. Le reste là qui bavarde seulement pour rien proposer, il faut les oublier dans les marmites.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A la une de l'actualité

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accepter En savoir Plus

X