Bénin : après les présidents d’institutions, voici le reste de l’agenda de la mission de l’APF

Avant de quitter le sol béninois ce mardi 4 Février 2020, la mission de la délégation de l’Assemblée Parlementaire de la Francophonie va prendre langue avec plusieurs personnalités de la société civile, des diplomates, les leaders des partis politiques ainsi que des responsables des structures faîtières des médias. 

A lire aussi:

En visite de travail au Bénin depuis le samedi 1er Février 2020, la mission de l’Assemblée Parlementaire de la Francophonie (APF) avec, à sa tête, son S.E.M Amadou Soumahoro, a tenu, ce lundi 3 Février 2020, une séance de travail avec son homologue du Bénin, le président Louis Gbèhounou Vlavonou. L’objectif de la séance est d’évaluer les avancées démocratiques et surtout parlementaires après les élections législatives de 2019 au Bénin. Après le président de l’assemblée nationale, du ministre de la justice et les autres présidents d’institution, Amadou Soumahoro, Président de l’Assemblée Parlementaire de la Francophonie et sa suite ont prévu dans leur agenda la rencontre avec d’autres personnalités avant de prendre le vol du départ ce mardi 4 Février. Sur la liste, sont inscrits les responsables des partis politiques, les responsables de l’Agence nationale de lutte contre la Corruption, le Président de la Commission béninoise pour les droits de l’Homme, les ambassadeurs francophones accrédités au Bénin. Toutes ces personnalités échangeront avec la délégation de l’APF, ce lundi 3 Février.

Demain mardi 4 Février 2020, l’exercice se poursuivra avec la rencontre du président de la République, ensuite avec des responsables de partis politiques, le Représentant de la CEDEAO, le Coordonnateur résidant du Systèmes des Nations Unies, le Représentant de l’Union européenne, la plateforme électorale, l’Ong Wanep, l’Ong Alcrer, l’Union des Professionnels des Médias du Bénin (UPMB). Suite à ces échanges qui entrent dans le cadre de la mission de l’APF venue comprendre la situation politique du Bénin en dehors de ce que véhicule la presse, la délégation reprendra le vol-retour certainement pour un autre pays francophone pour le même exercice.

vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A la une de l'actualité

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accepter En savoir Plus

X