@Google

Attaque terroriste au Mali : plusieurs militaires tués et des véhicules emportés

Au moins quatre militaires maliens ont été tués par des djihadistes présumés lors d’une attaque contre un camp militaire à l’extrême nord du pays, a indiqué l’armée.

Selon un rapport de l’AFP, l’avant-poste de Bambara Maoude, à environ 100 kilomètres au sud de la ville de Tombouctou, “a été l’objet à environ 0500 GMT d’une attaque terroriste”. Les militaires avaient précédemment tweeté avec un bilan initial de trois morts et cinq blessés, plus ” dommage matériel”. Selon le commandant régional de l’armée malienne de la région de Tombouctou, le colonel de l’armée Boubacar Sanogoh, « le bilan provisoire est de quatre morts, huit blessés et plusieurs véhicules emportés », a rapporté l’AFP.
Le dernier bilan de cette attaque a été confirmé par le ministre malien des Communications, Yaya Sangare. Il a indiqué que suite à “l’intervention de l’armée de l’air malienne, soutenue par (la force dirigée par les Français) Barkhane et (la mission des Nations Unies) la MINUSMA, le poste est sous contrôle (de l’armée)”. Un responsable local a déclaré que “les terroristes sont partis, emportant avec eux des véhicules et du matériel militaire… avec les corps de deux de leurs camarades”. L’attaque est la dernière d’une longue série d’incidents meurtriers dans le nord du Mali, où les forces françaises ont déclaré vendredi avoir tué une cinquantaine de djihadistes.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.