Annulation de la présidentielle au Malawi: le président Peter Mutharika fait appel de la décision

Le président malawite, Peter Mutharika, a fait appel de la décision portant annulation de sa réélection en mai 2019 par la cour constitutionnelle. Le chef d’Etat joint ainsi l’acte à la parole.

A lire aussi:

Annoncé précédemment dans la presse, c’est désormais officiel. Selon une source judiciaire consultée par l’AFP, Peter Mutharika a fait appel de la décision des juges constitutionnels, prononcée, lundi dernier, à Lilongwe. Ce faisant, l’homme d’Etat conteste la version de la cour qui estime que le scrutin avait été remporté dans des conditions floues par le parti au pouvoir. Un arrêt de la cour qui a réjoui une frange de la classe politique et les militants de l’opposition.
Ce vendredi, la commission électorale, par la voix de son président, Jane Ansah, a exigé une suspension de la décision de la cour. Pour lui, les juges constitutionnels ont outrepassé leurs droits en invalidant le vote. A l’annonce de cette décision, des malawites ont appelé les membres de la commission électorale a rendre leurs démissions, au plus tard, le vendredi prochain. Ils annoncent également de géantes manifestations à travers le pays. En attendant la suite qui sera donnée au dossier, Peter Mutharika reste aux affaires jusqu’à l’organisation d’un nouveau scrutin dans un délai de 150 jours, comme l’exige la cour constitutionnelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

A la une de l'actualité

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus