Deux choses à savoir sur le 29 février, l'année bissextile

Année bissextile: deux choses très importantes à savoir sur le 29 février

Le samedi 29 février 2020 est une date particulière. En effet, le 29 février n’arrive qu’une fois tous les quatre ans, lors des années bissextiles. Découvrez cinq choses de cette date particulière.

29 février, une date qui ne figure dans le calendrier que tous les quatre ans. Une malchance pour les personnes nées ce jour-là et qui ne peuvent fêter leur anniversaire qu’une fois tous les quatre ans. Mais d’où vient cette bizarrerie du calendrier ?

  1. Pourquoi un 29 février tous les quatre ans ?

    Parce que la révolution de la Terre autour du Soleil ne fait pas exactement 365 jours. En astronomie, il n’existe pas de chiffres ronds. La Terre met environ 365,25 jours à faire le tour du Soleil, soit 365 jours et six heures.
    Pour être plus exact, on a donc adapté nos calendriers. Pendant trois ans, on met de côté six heures chaque année et au bout de quatre ans, on ajoute une journée, soit 24 heures. Ces années-là, de 366 jours, sont ce qu’on appelle des années bissextiles. Cela permet de rattraper l’erreur. On fait ça depuis très longtemps. C’est Jules César, en 46 avant Jésus-Christ, qui avait mis en place ce calendrier julien.

  2. Tous les quatre ans, vraiment ?

    Pas toujours. Le 29 février, appelé jour intercalaire, a lieu tous les quatre ans sauf les années séculaires non divisibles par 400. 1800 et 1900 n’étaient pas des années bissextiles, 2000 l’a été, 2100 ne le sera pas, 2400 le sera. Toujours dans un souci d’alignement du calendrier solaire sur le calendrier terrestre, il ne faut supprimer que trois années bissextiles tous les 400 ans.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.