Abdelmadjid Tebboune, président algé[email protected]

Algérie: ouverture du procès de Khaled Tebboune ce mercredi à Alger

Khaled Tebboune, le fils de l’actuel président algérien comparait ce mercredi 26 février devant le tribunal de Sidi M’Hamed à Alger dans l’affaire Kamel Chikhi.

C’est un fait peu ordinaire qui s’est produit ce mercredi en Algérie. Le fils du président Abdelmadjid Tebboune est jugé au tribunal de Sidi M’Hamed dans l’affaire de trafic de cocaïne dans laquelle est empêtrée l’homme d’affaires Kamel Chikhi. En effet, Khaled Tebboune est poursuivi pour « trafic d’influence », « corruption » et « perception d’indus cadeaux ». Il est le principal accusé dans le dossier des 700 kilos de cocaïne saisis dans un port algérien en mai 2018. Une affaire qui avait refait surface alors que son père était en pleine campagne pour la présidentielle de décembre 2019.
Sous le régime de Bouteflika, Khaled avait été placé en détention provisoire en juin 2018. C’est un dossier sensible pour la justice algérienne qui s’est lancée depuis la chute de l’ancien régime, dans la traque de toutes personnes soupçonnées de malversations. Selon certains observateurs, le verdict qui sera issu de ce procès permettra aux algériens de se faire une idée de l’indépendance de leur justice.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.