Tunisie : le Président rencontre des personnalités pour choisir un nouveau Premier Ministre

Le Président tunisien, Kais Saied, a repris les tractations pour la nomination d’un nouveau Premier Ministre, alors que l’ancien n’a pas réussi à obtenir l’accord du parlement avec l’équipe qu’il a proposée.

Kais Saied a rencontré plusieurs personnalités depuis que le parlement a rejeté le gouvernement proposé par Habib Jemli, le PM proposé par le mouvement Ennahda, qui était le plus grand parti parlementaire après les élections législatives du 6 octobre. Trois personnalités ont été rencontrées samedi par le Président dans le cadre de discusion pour trouver le Premier Ministre qui conviendra. L’ancien ministre des Finances, Hakim Ben Hammouda, l’ancien ministre du développement, de l’investissement et de la coopération internationale, Mohammed Fadhel Abdelkefi, et l’ancien ministre des Finances, Elyes Fakhfakh, sont les trois qui ont eu un tête-à-tête avec le Chef de l’Etat. Parmi les autres candidats vus par le Président, on compte trois femmes, rapporte le MEMO.

Le 10 janvier, les députés ont déclaré qu’ils n’avaient aucune confiance dans le gouvernement que Jemli avait mis sur pied. Selon la constitution tunisienne, dans le cas où le gouvernement formé par le parti vainqueur aux élections législatives ne jouirait pas de la confiance du Parlement, le Président de la République devra, dans un délai de 10 jours, consulter les partis, les alliances et les blocs parlementaires pour désigner la personne la plus apte à former un gouvernement dans un délai maximum d’un mois. Sur cette base, Saied a envoyé une lettre aux blocs parlementaires, mardi dernier, les invitant à soumettre les noms des candidats qualifiés pour former le gouvernement. Les candidats sont vus par le numéro un de l’exécutif, depuis jeudi.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.