Sommet Afrique-Royaume-Uni à [email protected]

Sommet Royaume-Uni/Afrique: l’investissement au cœur des échanges entre Boris Johnson et ses pairs africains

Le sommet Royaume-Uni – Afrique s’est ouvert ce lundi 20 janvier à Londres dans la capitale anglaise. Selon le cabinet du Premier Ministre Boris Johnson, ce sommet, axé sur les investissements, connait la participation de 16 dirigeants des 21 pays représentés.

Sous l’initiative du gouvernement britannique, des Présidents africains sont à Londres pour un sommet Afrique – Royaume-Uni, dont l’objectif est de resserrer les liens économiques entre les deux parties. Cette rencontre de haut niveau, qui intervient alors que la Grande-Bretagne se retirera de l’Union européenne dans quelques jours, est la preuve d’une relance de partenariat entre l’Afrique et le Royaume-Uni. De sources concordantes, plusieurs accords commerciaux seront signés à l’issue de ce sommet.

Autres sujets de grande importance, le chef du gouvernement britannique, Boris Johnson, fera de grandes annonces sur l’aide au développement et le changement climatique. D’après BBC, le locataire du Downing Street mettra fin à l’aide publique au développement ainsi qu’au soutien de son pays à l’exploitation thermique des mines de charbon et des centrales électriques fonctionnant au charbon.

Londres et l’après Brexit!

Après 47 ans vie de commune avec l’Union européenne, les Britanniques se préparent activement à l’aboutissement du Brexit, au 31 janvier. Un projet qui pousse le Royaume-Uni à redéfinir ses relations économiques et commerciales avec d’autres partenaires. Dans cette perspective, Londres devra compter sur l’Afrique, un continent où les grandes puissances européennes et asiatiques se battent pour se faire de la place. Après les sommets France-Afrique, Russie-Afrique et Chine-Afrique, c’est celui du Royaume-Uni-Afrique qui fait la Une.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.