Sommet de Pau: les points clés des annonces de Macron

Autrefois reporté, le sommet de la lutte contre le terrorisme s’est déroulé ce lundi 13 janvier 2020 à Pau. En conférence de presse pour la circonstance, les dirigeants du G5 Sahel et le président français Emmanuel Macron ont passé au peigne fin des questions liées à la sécurité des pays du Sahel.

A lire aussi:

De Mahamadou Issifou à Roch Kaboré, les 5 présidents africains invités par Macron ont répondu présents ce lundi 13 janvier à Pau, la ville où se trouve le 5e régiment d’hélicoptères de combat (RHC), c’est-à-dire la base d’où sont partis sept des treize soldats français morts dans la collision de leurs appareils aux confins du Mali, le 26 novembre. Dans son discours, le président français Emmanuel Macron a annoncé le renforcement de la présence militaire française au Sahel avec 220 soldats qui seront bientôt déployés pour travailler en parfaite synergie avec des forces déjà présentes sur le terrain.

Ce sommet de lutte contre le terrorisme vise également à œuvrer pour le retour de l’Etat dans chaque région des différents pays du G5 Sahel, a fait savoir le patron de l’Elysée qui a notamment cité le Mali. Une politique de développement avec l’alliance du Sahel a également été au menu des échanges ainsi que le renforcement des capacités militaires des forces combattants des terroristes au G5 Sahel.

Les présidents du G5 Sahel ont reconnu la nécessité de la présence des forces françaises au Sahel pour lutter contre le terrorisme et ont rendu un hommage aux soldats français morts dans un accident d’hélicoptère au Mali.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

A la une de l'actualité

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus