Michel Dussuyer : “Le match contre Lesotho…. est un tournant décisif dans la course à la qualification” de la CAN 2021

Michel Dussuyer, sélectionneur national des Écureuils, s’est exprimé sur les prochains matchs de ses poulains, comptant pour les éliminatoires de la CAN Cameroun 2021. Le technicien français a dévoilé sa stratégie pour la double confrontation face au Lesotho dont la victoire est impérative pour les béninois.

Quart de finaliste de la dernière édition de la Coupe d’Afrique, le Bénin démarre sa campagne éliminatoire de la CAN 2021 sur une note moyenne. En deux sorties, les Écureuils ont enregistré une défaite et une victoire (1-0) face à la Sierra Leone. Un bien maigre bilan pour les béninois logés dans le groupe L où figure le Nigéria, grandissime favori.

A lire aussi : Mohamed Salah : « C’est à ce moment là que Sadio Mané et moi sommes furieux »

Pour leur  prochaine sortie, le onze national croisera le fer avec le Lesotho en mars prochain. Un match à grand enjeux pour les béninois puisque la rencontre se jouera en aller et retour. Pour Michel Dussuyer, l’issu de ces deux duels aura un impact significatif sur la qualification des Ecureuils. “ (…) c’est un rendez-vous très important pour nous parce que c’est un tournant dans la course à la qualification. Si on négocie bien ces deux rencontres, on sera dans une très bonne posture pour se qualifier”, a confié le sélectionneur national, dans un entretien accordé au site “la nation“.

A lire aussi : Revue de presse : Mohamed Salah parle de sa relation avec Sadio Mané (vidéo)

Selon le Français, le Lesotho connu pour son jeu très athlétique, sera un challenger très redoutable. C’est pourquoi, il faut préparer, avec le plus grand sérieux, ces deux rencontres. “C’est pour cela qu’il faut se mettre à pied d’œuvre pour travailler aussi bien sur le match aller qui aura lieu à Porto-Novo que sur le match retour. Un déplacement qui ne sera pas facile. Car le Lesotho est dans l’Afrique australe et le laps de temps entre ces deux rencontres est toujours très court, trois ou quatre jours. Il faut d’ores et déjà travailler pour mettre l’équipe dans les meilleures conditions pour ces deux matchs qui sont très importants”, a ajouté Dussuyer.

A lire aussi : Matthijs de Ligt : «(…) j’essaie de voler des secrets à Cristiano Ronaldo pour m’améliorer »

A la question de savoir si Steve Mounié, qui a commencé à marquer avec son club mais surtout si Rudy Gesterde qui n’a disputé la moindre minute avec la sélection depuis son retour, sera de l’effectif qui défiera le Lesotho, le technicien français a préféré rester prudent. “…..je suis avec beaucoup d’attention son retour à la compétition. C’est une bonne nouvelle quand on a les joueurs béninois qui retrouvent le chemin du terrain et qui évoluent à un très bon niveau. C’est une bonne nouvelle pour la sélection. Maintenant, il y a encore un peu de temps avant le mois de mars. Parce que Rudy aussi a besoin du temps de jeu, une autre forme de continuité. On verra bien dans les prochaines semaines”, a-t-il conclu.

1 commentaire
  1. Adjaro dit

    Que Dieu accompagne le caoch dans sa mission,en tout cas moi je suis fier de lui.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.