Société

Mali : la population se mobilise pour chasser l’armée française le 10 janvier prochain

Alors que les voix s’élèvent pour réclamer le départ des pays africains, des forces militaires françaises, des maliens s’organisent pour un mouvement appelé « 10 janvier ». Ils projettent chasser l’armée française du pays le 10 janvier prochain.

Le Collectif ‘’Yerewolo’’ (Débout sur les remparts), a indiqué vouloir se débarrasser de la France en 2020. « En 2020, la France sera un mauvais souvenir pour le Mali », ont indiqué les membres dudit collectif qui s’organisent pour une manifestation de grande envergure le 10 janvier prochain dans la capitale malienne, Bamako. Ils entendent « exiger le départ des troupes françaises » du Mali.

Cette initiative est née du fait qu’en dépit de la présence des forces françaises dans le Sahel, principalement au Mali, avec un arsenal de guerre et de renseignement impressionnants, rien n’a vraiment changé en matière de sécurité dans le pays. Les violentes attaques sont multipliées  avec leurs lourds bilans  presqu’au quotidien. Le collectif Yerewolo indique s’être rendu compte que derrière l’assistance militaire, se cachent « des intérêts géopolitiques, géostratégiques et économiques (pétrole, gaz, l’uranium, l’or, etc.) ».

L'actualité en vidéo

12 commentaires

  1. Une population qui chasse l’armée à coup de bâton. Faites-le ! Ce serait une première historique, qui marquera les annales et donnera la force aux autres pays d’Afrique de faire augant

  2. Oui c est cela que l armee française se retire. Nos soldats se font tuer pour eux et quel remerciement. Cela coûte de l argent aux français. Les aliens giuterins sous 2 semaines le joug des islamistes. Ils ont 1 armee de pacotille.

  3. Mobilisez vous pour une marche pacifique sur Kidal et après la libération de la ville, mobilisez vous contre le terrorisme. Seul le peuple uni peut gagner ces deux combats. Ce faisant, aucune puissance étrangère n’oserait vous défier.
    Mais vouloir chasser la France, c’est du populisme guidé par un certain agenda.

  4. Nous comprenons que ce collectif est désespéré. La où il y a eu le terrorisme, on a automatiquement mis fin à cela. La lutte contre le terrorisme prends du temps et demande plus d’équipement. Dans le cas du Mali l’opération barkhane à quand même un bon bilan. Alors soyons patient et encourageons l’armée française à nous aider davantage. @savesahel #StopintoxSahel

  5. C’est révoltant de voir qu’un collectif veuille décider à la place du peuple Malien. De plus, vouloir refuser l’aide de la France sous prétexte que les choses n’avancent pas est une erreur. Je suis désolé mais ce n’est pas parce que l’extérieur nous aide que nous Africains ne devenons rien faire. Il faudrait les aider à nous aider et non leur mettre les bâtons dans les roues.
    Cette lutte il faut la mener ensemble, il faut une coopération avec avec les autres Etats Africains en plus de l’armée Française.
    Il n’y a que ne cette façon que nous arriverons à bout de ce phénomène.
    Soyons Solidaire et unis autour du même objectif notamment éradiquer le terrorisme en Afrique car cette situation concerne globalement tous et chacun de près ou de loin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer

Adblock détecté

Pour continuer à bénéficier gratuitement des services de ce site, vous devez d'abord supprimer votre bloqueur de publicité