@Daily Post

Malgré la désescalade entre les USA et l’Iran, Israël bombarde des intérêts iraniens

Israël a procédé à une frappe aérienne sur une cible dans l’est de la Syrie, tuant au moins huit combattants de l’Irak Hashed al-Shaabi (Force de mobilisation populaire – PMF), soutenu par l’Iran, rapporte le Daily Post.

Alors que la désescalade se pointe à l’horizon entre les Etats Unis et l’Iran après la riposte militaire de Téhéran à l’assassinat par les USA du général Qassem Soleimani et aussi du chef du PMF, Abu Mahdi al-Muhandis, Israël semble ne pas être satisfait. Vendredi matin, il a lancé une attaque contre des zones considérées comme des intérêts iraniens. «Des avions non identifiés ont ciblé des véhicules et des dépôts d’armes dans la région d’Albu Kamal, provoquant une grande explosion. Au moins huit combattants irakiens ont été tués”, a déclaré Rami Abdel Rahman, chef de l’Observatoire syrien des droits de l’homme.

Selon lui, plusieurs autres personnes ont été touchées par la frappe mais ont juste été blessées. L’Observatoire syrien des droits de l’homme a déclaré que trois villages de la région d’Albu Kamal connus pour héberger des forces fidèles à Téhéran étaient la cible de frappes de drones depuis mercredi, rapporte le Daily Post. Les Etats Unis ont déclaré mercredi, que des sanctions économiques punitives seraient imposées à l’Iran mais n’ont pas évoqué de représailles militaires. Selon plusieurs observateurs, Israël mettrait la pression pour déclencher une guerre avec l’Iran et donc cette désescalade entre Washington et Téhéran ne serait pas à son goût.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.