Isabel dos Santos @RFI

La femme la plus riche d’Afrique, Isabel dos Santos, déboutée par un tribunal portugais

Un tribunal portugais a statué contre Isabel dos Santos, la fille milliardaire de l’ancien Président angolais, dans une affaire de longue date l’opposant à un critique portugais et l’accusant de blanchiment d’argent dans des tweets.

Le tribunal a rendu sa décision jeudi mais elle a été rendue publique il y a peu. En effet, Dos Santos avait porté plainte contre un critique portugais qui l’accusait de faire du blanchiment d’argent à travers un tweet. Elle avait qualifié les posts de diffamatoires lors du procès. Le tribunal a décidé que “La liberté d’expression et d’information doit prévaloir” sur les droits de la personnalité ou la réputation et la réputation de dos Santos.

Les juges du tribunal de Lisbonne ont pris le soin de préciser que la décision ne signifiait pas que le tribunal était d’accord avec le contenu des tweets et ne remettait pas en cause la présomption d’innocence de dos Santos. Cependant, il a rejeté la demande de dos Santos pour la suppression des posts et le paiement de dommages et intérêts. Selon un porte-parole d’Isabel dos Santos, cité par Reuters, la femme d’affaires considérait que la décision du tribunal “valorisait le droit à la liberté d’expression au détriment du droit de défendre sa réputation”. Il n’a pas dit si dos Santos ferait appel.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.