gaetane

Iran: arrestation de l’ambassadeur britannique à Téhéran, Londres en colère et menace

L’ambassadeur britannique Rob Macaire a été brièvement arrêté par l’Iran lors de manifestations à Téhéran samedi après-midi, rapportent les médias locaux.

Téhéran accuse l’ambassadeur britannique Rob Macaire, d’avoir « incité » les manifestants devant l’Université Amir Kabir. Une accusation qui a valu son arrestation par la police iranienne.  L’ambassadeur doit être convoqué dimanche pour de plus amples explications. Samedi, un groupe d’étudiants s’était réuni à l’intérieur de l’université pour exprimer leur protestation après que l’Iran a officiellement reconnu la responsabilité de la chute d’un avion de passagers ukrainien par erreur mercredi matin.

L’état-major des forces armées a déclaré que la défense aérienne avait involontairement abattu l’avion de passagers au milieu du plus haut niveau de préparation en raison d’une possible frappe militaire des États-Unis. L’Iran a déclaré que les responsables de cette «catastrophe» seraient traduits en justice.

Londres met en garde

L’arrestation a été fortement critiquée par le ministre britannique des Affaires étrangères, Dominic Raab, qui a averti les dirigeants iraniens qu’ils étaient à un moment «croisé» dans leurs relations avec l’Occident. « L’arrestation de notre ambassadeur à Téhéran sans motif ni explication est une violation flagrante du droit international », a déclaré M. Raab.

« Le gouvernement iranien est à un tournant car il peut poursuivre sa marche vers le statut de paria avec tout l’isolement politique et économique qui en découle, ou prendre des mesures pour apaiser les tensions et s’engager dans une voie diplomatique », indique le ministre.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus