Gabon: les avocats de Brice Laccruche Alihanga portent plainte contre X en France

Les avocats de Brice Laccruche Alihanga et de son frère Grégory ont porté plainte en France contre X, pour « détention arbitraire, violences volontaires et menaces de mort ». Cette procédure est faite en fonction de sa double nationalité franco-gabonaise.

A lire aussi:

Le tribunal de Paris a enregistré ce mardi 21 janvier une plainte des avocats de Brice Laccruche Alihanga et de son frère maire Grégory. Selon Me Dominique Inchauspé « l’ensemble des décisions juridiques au terme desquelles ils se sont retrouvés en détention sont parfaitement arbitraires et illégales. Il y a eu des prolongations de garde à vue au-delà des maximums légaux», s’est insurgé l’avocat avant d’ajouter:  » Vous n’avez pas d’accès aux dossiers, pas de discussions avant l’incarcération, (…)« .

Incarcéré à Libreville dans le cadre d’une opération anti-corruption (Scorpion), l’ancien directeur de cabinet du président Ali Bongo est accusé comme certains de ses proches, de corruption, détournements et blanchiment de capitaux. D’anciens ministres, directeurs et hauts cadres sont jetés en prison en attente de jugement.

Réaction du gouvernement!

Reconnaissant que Laccruche a le droit de porter plainte en France, le porte-parole de la présidence relativise tout de même. « Nourredin Bongo Valentin n’a aucune fonction dans l’appareil judiciaire. Donc, il ne peut pas être tenu responsable des poursuites, ce qui est du ressort du procureur de la République», explique Jessye Ella Ekogha sur RFI. Il rappelle que la justice gabonaise a la priorité sur le dossier. Vue l’infraction pénale, c’est la territorialité de l’infraction qui prévaut, selon Ekogha. C’est donc un nouveau rebondissement dans ce dossier politico-judiciaire qui agite le Gabon depuis plusieurs mois.

A suivre en février, 2020

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A la une de l'actualité

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accepter En savoir Plus

Privacy & Cookies Policy
X