Côte d’Ivoire: Henri Konan Bédié s’exprime sur la modification annoncée de la constitution

Le Président du PDCI Henri Konan Bédié s’est prononcé lundi 13 janvier sur plusieurs sujets de l’actualité politique ivoirienne. Sur la question de la modification annoncée de la constitution, l’ex-Chef d’Etat ne partage pas cet avis.

A lire aussi:

Devant ses militants dans sa résidence de Daoukro, l’ancien Président ivoirien a exposé tout un chapelet de revendications pour la décrispation de la vie politique au bord de la lagune Ebrié. Dans un long oral, le patron du PDCI a demandé le « maintien à l’état actuel de la constitution, car toutes opérations de modification de celle-ci à 6 mois de l’élection, risque de perturber le jeu politique en pleine année électorale où les partis politiques déjà en pré-campagne s’organisent à choisir leur candidat« . Il a par ailleurs exigé la libération des prisonniers politiques dont Jacques Mangoua, des élus et cadres membres des partis politiques Gps, Raci et Mvpci.

Cette année électorale en Côte d’ivoire s’annonce très houleuse pour la classe politique qui est déjà en pré-campagne. Cette annonce du Sphinx de Daoukro est une réponse claire au Président Alassane Ouattara qui a affiché son ambition de réviser la constitution de 2016 à moins de dix mois de la présidentielle. L’actuel Chef d’Etat entretient un mystère sur sa candidature pour un troisième mandat à la tête du pays. Ce qui est certain, une candidature de Gbagbo et de Bédié déclencherait de facto celle du dirigeant du RHDP.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

A la une de l'actualité

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus