Côte d’Ivoire: des enseignants annoncent une grève, le gouvernement menace

En Côte d’Ivoire, les enseignants annoncent une grève de 72 heures à compter du mardi 28 au jeudi 30 janvier sur toute l’étendue du territoire national. Une annonce qui fait réagir la ministre de l’éducation nationale, Kandia Camara.

A lire aussi:

Réunis au sein de la coalition du secteur de l’éducation/formation en Côte d’Ivoire (COFESCI), les enseignants ivoiriens seront en grève dès mardi 28 janvier. Ils réclament entre autres la revalorisation de l’indemnité de logement, la suppression des cours de mercredi, la concrétisation de l’accord obtenu sur le relèvement au double de toutes les primes liées aux examens scolaires ainsi que la rémunération de la surveillance et leur paiement diligent. Selon Afrique sur7, ceux-ci estiment que leurs requêtes auraient dû être satisfaites depuis l’année dernière.

Ce mouvement de débrayage, intervient alors que l’école ivoirienne fait face à plusieurs défis. Pour Kandia Camara, en dépit des « investissements massifs et de l’attention particulière accordée aux acteurs du système éducatif au plus haut sommet de l’Etat, le fonctionnement de l’institution scolaire est parfois mis à mal par des arrêts de travail et des mouvements d’humeur qui débouchent sur de violentes manifestations« . Elle a ensuite mise en garde contre « toute action visant à semer le désordre, l’incivisme dans les établissements scolaires, et compromettre ainsi l’avenir de nos enfants« . La première autorité de l’éducation ivoirienne invite tous les enseignants à se rendre au poste pendant cette de grève annoncée.

A suivre en février, 2020

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A la une de l'actualité

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accepter En savoir Plus

Privacy & Cookies Policy
X