Coronavirus : l’OMS décrète l’urgence de santé publique de portée internationale

L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) s’est réunie, jeudi 30 janvier, à Genève en Suisse, pour se prononcer sur le coronavirus qui sévit actuellement en Chine. A l’issue de cette réunion, l’organisation a alerté l’opinion sur l’urgence de santé publique de portée internationale.

Dans une déclaration à la presse, le Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus, Directeur général de l’OMS, a décrété, jeudi, que l’épidémie du coronavirus constitue une urgence de santé publique de portée internationale. « Notre plus grande préoccupation est la possibilité que le virus se propage dans des pays dont les systèmes de santé sont plus faibles (…). Il ne s’agit pas d’un vote de défiance à l’égard de la Chine« , a assuré le patron de l’organisation. La semaine écoulée, l’OMS s’était réunie pour la première fois sur la pneumonie sans pour autant prendre la mesure du mal.

Le coronavirus a fait plus de 8 100 personnes contaminées et 170 morts. Nouvelle forme de syndrome respiratoire, le coronavirus est apparu à Wuhan (province du Hubei, Chine) début décembre 2019. La pneumonie de Wuhan s’est rapidement répandue aux pays de la sous-région, avant de rallier les Etats-Unis, l’Europe et l’Asie.

L’OMS contre les restrictions des voyages !

Bien que le virus soit décrété urgence de santé publique de portée internationale, l’organisation sanitaire onusienne ne trouve opportun que cela limite les déplacements des personnes. « L’OMS ne recommande pas de restreindre les voyages, les échanges commerciaux et les mouvements (de population, ndlr), et s’oppose même à toute restriction aux voyages« , a précisé Tedros Adhanom Ghebreyesus. Une déclaration tardive qui ne changera pas grande chose dans la décision de plusieurs compagnies aériennes qui ont suspendu leurs vols vers la Chine continentale.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus