@Google

C’est officiel : les Etats Unis ripostent aux attaques iraniennes sur ses bases en Irak

C’est annoncé et c’est fait. Les Etats Unis viennent de répondre aux attaques iraniennes de mardi par de nouvelles sanctions contre Téhéran.

Vendredi, le gouvernement américain a annoncé de nouvelles sanctions économiques contre les responsables et les sociétés iraniennes en réponse à l’attaque de missiles balistiques sur deux bases avec des troupes américaines. “Ces sanctions se poursuivront jusqu’à ce que le régime arrête le financement du terrorisme mondial et s’engage à ne jamais avoir d’armes nucléaires”, a déclaré le secrétaire au Trésor, Steven Mnuchin cité par Telesur.

Selon le même média, les nouvelles sanctions toucheront huit hauts responsables persans qui auraient été impliqués dans l’attaque. L’un d’eux est le secrétaire du Conseil suprême de sécurité nationale d’Iran, Ali Shamkhani. Les mesures américaines visent également les plus gros producteurs du pays d’acier, de fer et de cuivre.

Contexte

Au cours des deux dernières semaines, le président Donald Trump a accru la tension militaire entre les États-Unis et l’Iran lorsqu’il a ordonné l’assassinat du général perse Qassem Soleimani le 3 janvier. En réponse à cette décision, l’Iran a lancé des missiles contre les bases américaines en Irak le 8 janvier, ce qui a incité Trump à promettre mercredi d’imposer des sanctions supplémentaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.