Burkina : la première usine d’égrenage de coton biologique d’Afrique de l’Ouest inaugurée

Le président du Faso, Roch Marc Kaboré, a procédé, jeudi 30 janvier, à l’inauguration d’une usine d’égrenage de coton biologique dans la ville de Koudougou, sise dans la région du centre-ouest du pays.

A la cérémonie de la deuxième édition du salon international du coton et du textile, le chef d’Etat burkinabè a inaugur, jeudi dernier, une usine d’égrenage de coton biologique considérée comme la première en Afrique de l’ouest. Implantée dans les locaux de la direction régionale de la société des fibres et textiles (Sofitex), cette usine permettra de transformer 125 tonnes de coton graines en fibres par jour. Selon le président Kaboré, le coton joue un rôle majeur dans la plupart des économies en Afrique de l’Ouest, car sa contribution est importante dans la formation de leurs produits intérieurs bruts et il participe fortement à la lutte contre la pauvreté en milieu rural. Ce qui fait que le faible taux de transformation de « l’or blanc » limite drastiquement les perspectives de croissance économique et de création d’emplois dans cette filière.

Pour dynamiser l’accès à l’industrie textile sur le continent, le locataire du palais de Kosyam estime nécessaire d’entamer le « processus de transformation du coton sur place, à travers des industries en phase avec les nouvelles technologies afin de bénéficier des effets induits sur le reste de nos économies ». Le Burkina Faso, grand producteur de coton en Afrique de l’ouest, figure souvent dans le trio de tête des classements officiels dans ce domaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A la une de l'actualité

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accepter En savoir Plus

X