Société

Boeing ukrainien abattu en Iran: Téhéran procède à une vague d’arrestation

Les autorités iraniennes ont procédé ce mardi 14 janvier à des arrestations dans le cadre de l’enquête sur l’avion ukrainien abattu par erreur le 8 janvier dernier. Hassan Rohani, le Président de la république islamique a rassuré que son pays allait punir les responsables impliqués dans ce drame.

La justice iranienne a procédé ce mardi à plusieurs arrestations dans l’enquête sur le Boeing de Ukraine Airlines abattu avec ses passagers par erreur quelques minutes après son décollage de Téhéran. Le porte-parole de la justice a annoncé ces arrestations sans préciser le nombre de personnes concernées. « Une vaste enquête a été menée et des gens ont été arrêtés », a déclaré Gholamhossein Esmaili, qui s’exprimait lors d’une conférence de presse télévisée. D’autres arrestations pourraient avoir lieu dans les prochains jours au cas où l’enquête révèle de nouveaux éléments.

Le Chef d’Etat Hassan Rohani a promis que justice sera faite pour la mémoire des disparus. « C’est une erreur impardonnable… Une personne seule ne peut être tenue pour responsable (…). Les forces armées iraniennes qui admettent leur erreur, c’est une bonne première étape. Mais nous devons nous assurer que cela ne se reproduira jamais », a-t-il poursuivi, ajoutant que son gouvernement était « redevable devant les Iraniens et les autres nations qui ont perdu des vies dans cet accident ». Cet avion a été abattu dans un contexte de tensions entre l’Iran et les Etats-Unis au Moyen-Orient.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer

Adblock détecté

Pour continuer à bénéficier gratuitement des services de ce site, vous devez d'abord supprimer votre bloqueur de publicité