Bénin: voici le profil des instituteurs à recruter dans le privé

Les réformes se poursuivent au niveau de l’école béninoise. Un communiqué du ministère des enseignements maternel et primaire vient préciser les critères à respecter dans le recrutement des instituteurs dans les écoles primaires privées à partir de la rentrée prochaine.

Le gouvernement veut user de son droit de regard dans les écoles maternelle et primaire. A partir de la rentrée scolaire 2020-2021, ne peut enseigner dans lesdites écoles que tout titulaire du Ceap, du Cap ou tout au moins du diplôme de baccalauréat de l’enseignement secondaire général. Les écoles savent désormais ce qui les attend à partir de septembre 2020.

Reste à savoir si les brevetés qui intervenaient sans une formation professionnelle mais ayant acquis d’expériences au fil des années pourront être exceptionnellement maintenus ou s’ils feront leurs valises. De toute façon c’est une invite à ceux qui désirent y faire carrière à aller se faire former pour relever le niveau de l’éducation béninoise galvaudée depuis quelques années.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus