Bénin: un sous-brigadier de la police républicaine recherché

Le sous-brigadier de la police républicaine de deuxième classe, Dossou Jacques Roméo, est activement recherché par sa hiérarchie.

Suite aux mutations effectuées le 3 janvier 2020 par le directeur général de la police républicaine, le soldat de deuxième classe Dossou Jacques Roméo devait atterrir au commissariat de Vidolé. Mais jusqu’au 14 janvier, sa position géographique reste inconnue de ses responsables hiérarchiques. Inquiet, le directeur départemental de la police républicaine du Zou a fait le point au directeur général.

C’est alors que l’avis de recherche est lancé pour tenter de retrouver le soldat déserteur. Selon l’avis de recherche 070 du 16 janvier 2020, il est demandé à toutes les unités ou personnes ayant des informations sur le soldat sus-mentionné de le signaler ou de la capturer. L’avis mentionne également que l’acte d’affectation a été notifié au soldat Dossou depuis le 27 décembre 2019.

Moult désertions à la police

Il y a quelques jours, la police a lancé un avis de recherche de neuf autres agents. La recherche n’a pas encore porté de fruit. C’est dans cette atmosphère qu’un autre disparaît des radars. Y a-t-il un malaise à la police républicaine? Pourquoi tant de désertion? La fusion de la gendarmerie et de la police nationale pose t-elle un problème? Autant de questions dont les réponses pourront aider à sortir de l’auberge.

1 commentaire
  1. GADO dit

    Il y a plus de rançonnement sur nos voies du coup le métier devient difficile à certains agents qui profitaient de l’uniforme pour voler, anarquer et rançonner les pauvres populations.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus