Bénin – Présidentielle 2021: la grande inquiétude de Mathias Hounkpè sur Patrice Talon

Le président de la République Patrice Talon dispose de toutes les cartes pour gagner les élections présidentielles de 2021. Selon le politologue Mathias Hounkpè, il pourra rempiler facilement s’il est candidat à sa propre succession car il désignera lui-même ses challengers.

Le président Patrice Talon sera brillamment réélu en 2021 s’il est candidat à sa propre succession.  C’est ce qu’il convient de retenir des déclarations de Mathias Hounkpè, administrateur du programme de gouvernance politique à Osiwa  dans un entretien accordé au journal “La Croix”. Analysant le contexte politique actuel, il estime que l’actuel locataire de la Marina détient toutes les cartes en main pour garder le pouvoir d’Etat après les élections présidentielles de 2021. Selon lui, tant que les textes électoraux seront maintenus dans leur état actuel, personne ne pourra en découdre sérieusement avec le président Patrice Talon s’il se portait candidat car il choisira lui-même ses challengers. “Au cas où le président de la République souhaiterait rempiler, il choisira littéralement lui-même les candidats qui l’affronteront” indique-t-il dans en appréciant les textes électoraux actuels.

L’administrateur du programme de gouvernance politique à Osiwa s’appuie sur les nouvelles dispositions du code électoral avec son système de parrainage et de la charte des partis politiques . A le croire,  le système de parrainage , le contrôle exercé sur le parlement actuel doublé de la possibilité des représailles contre les maires qui sortiraient des rangs, par exemple par la révocation, tout ceci donne le pouvoir au président de la République de choisir ceux qui pourront être candidats en 2021. De son point de vue, rien ne pourrait se mettre en travers du chemin de l’actuel chef de l’Etat vers la Marina  s’il décidait de poursuivre les chantiers entamés en se portant candidat pour les élections présidentielles de 2021.

4 commentaires
  1. Adelle dit

    C’est lui qui est au pouvoir, donc il a droit de faire tout ce qu’il veut mais tout se paie ici, c’est lui qui est le dieux du Bénin et tu ne peux plus parler, tu ne peux plus choisir ton président, c’est seulement son parti seul qui peut aller a élection vaut mieux de n’a organisé élection.

  2. Adelle dit

    C’est lui qui est au pouvoir, donc il a droit de faire tout ce qu’il veut mais tout se paie ici, c’est lui qui est le dieux du Bénin et tu ne peux plus parler, tu ne peux plus choisir ton président, c’est seulement son parti seul qui peut aller aux élection vaut mieux de ne pas organisé élection.

    1. Ogoubi dit

      Trop simpliste et puéril comme réflexion !!!

  3. Michelarchange dit

    Ça c’est la lecture d’un soi disant politologue pas celle de Dieu, on n’a vu des présidents sortants être battu malgré toutes leurs subterfuges, il finira comme yaya jameh

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.