Bénin – Patrice Talon sur des chantiers d’asphaltage : « Ce temps est révolu » (vidéo)

Le Chef de l’Etat, Patrice Talon, est allé, ce samedi 11 janvier 2020, constater l’évolution des travaux d’asphaltage à Cotonou. Il était accompagné des membres du gouvernement et du maire de la capitale économique, Isidore Gnonlonfoun.

A lire aussi:

Le Chef de l’Etat ne veut plus rester au palais de la Marina pour se contenter des comptes rendus. Il veut toucher du doigt les réalités du terrain. Pour une rare fois depuis son accession au pouvoir, Patrice Talon est allé sur un chantier en cours d’exécution. Le tronçon menant du carrefour La Roche au ministère de la santé à Akpakpa est le premier point de chute de la délégation présidentielle. Il se réjouit de l’évolution des travaux conformément au contrat signé avec l’entreprise en charge d’aménager l’axe.

L’entrepreneur s’est plaint de la pagaille des conducteurs de gros porteurs sur le tronçon. Le chef de l’Etat a donné des instructions fermes pour que ce phénomène cesse. « Ce temps est révolu. Le temps où il n’y a pas d’ordre, il n’y a pas de règle dans le pays est révolu. On ne peut pas utiliser la voie publique comme…un lieu de stationnement », a-t-il insisté. Le Chef de l’Etat, accusé d’être éloigné de son peuple, en a profité pour échanger avec les populations riveraines.

Il faut dire que le chef de l’Etat a visité plusieurs autres chantiers dans la zone d’Akpakpa après celui menant au ministère de la santé.

Publiée par Christophe G. Djossou sur Samedi 11 janvier 2020

3 commentaires
  1. TOFFOUN Ange Joël Cyr dit

    Le daltonisme politique
    L’honnêteté intellectuelle revient à avoir le courage de reconnaitre les qualités de votre adversaire ou de votre ennemi. C’est curieux d’être devant des raisons murs et de dire parce qu’ils ne sont pas à portée de main qu’ils sont verts. C’est le daltonisme politique. Une épidémie malheureusement très courante de notre époque. Sinon, des routes et des caniveaux de facture d’hexagone poussent sous nos roues mais on ferme les yeux sur cette moisson d’avenues en vue parce que c’est dans le champ de l’ennemi ou de l’adversaire.

    Voyons jusqu’où le narcissisme peut nous conduire. Il est la ruine de l’âme dit-on. Il a fait tomber des rois, des princes et bien de bonnes âmes. Cette propension à peindre en verts les raisons rouges hors de notre portée sape davantage l’unité de la nation, des collectivités locales et de la famille. Si nous ne travaillons pas à corriger le gène du daltonisme politique qui ronge de nos jours, le tissus social en formant un nouveau type de Béninois qui distingue l’amour du parti de l’estime de soi, nous avançons progressivement tête baissée vers une pente abyssale. Sans être trop promonitoire, nous marchons vers la ruine des bases de la société. Vers le règne de la culture de l’ivraie. Un peuple plein et débordant d’ivraie marche vers son déluge.

    Il faut reconnaitre que nos ressentiments peuvent affecter tout notre capacité de clairvoyance et par conséquent nos jugements. On n’est plus soi même à certains moment. Ils peuvent projeter de l’ombre sur notre vision et l’altérer par moment. Nous devons combattre courageusement nos penchants égoïstes pour bâtir un monde sans ivraie, un monde sans « daltonien ». Il faut aussi investir autant pour les routes que la morale. La route seule ne fait pas le développement. Le développement, c’est un ensemble de variables exogènes. Construire de bonnes routes, c’est bien. Construire concomitamment des routes, la morale et beaucoup d’autres valeurs de la chaine de développement, c’est un encore mieux. Ne dormons pas sur nos lauriers.
    Ange Joël TOFFOUN

  2. Abilé dit

    Élections Ohé

  3. Gwama dit

    Je ne sui pas du Benin, mais je transiste boku a Cotonou, ce ki m’a plu reellement depuis la venue de Talon, c’es la liberation des trottoires des commerces pour lee rendre o vrais proprietaires, les pietons, et la refection de boku de routes, je lui dit bravo pour ca

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

A la une de l'actualité

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus