A la UnePolitique

Bénin: l’Hon Gbadamassi déplore la baisse du niveau du débat parlementaire

Le député Rachidi Gbadamassi alerte sur le niveau du débat parlementaire à la 8è législature. C’est à l’occasion de la séance plénière tenue ce jeudi 16 janvier qu’il a exprimé ses inquiétudes en invitant le président de l’Assemblée nationale à penser à une formation au profit des députés.

Le niveau du débat parlementaire à la 8è législature inquiète le député Rachidi Gabdamassi du Bloc Républicain (BR). Pour l’élu de la 8è circonscription électorale il y a lieu de penser à une formation de remise à niveau des députés, notamment sur les principes du débat parlementaire. En effet, Rachidi Gbadamassi faisant allusion à l’intervention de l’un de ses collègues évoque des imperfections dans le débat parlementaire.

verbatim

« Il y a un proverbe de chez moi qui dit : quand le grand fait le grand, le petit aussi doit faire le petit. C’est-à-dire, il y a un proverbe de chez moi qui dit : quand le petit fait l’adolescent, le grand aussi doit faire le grand. Vous savez, je n’ai pas l’intention de répondre aux propos de ma jeune collègue Mme Mèdégan qui pour moi a fait une pure méconnaissance de notre règlement intérieur en son article 49.7 qui interdit formellement l’interpellation d’un collègue. Donc c’est par erreur ou pour par méconnaissance totale, ou par ignorance juridique que notre jeune collègue a agi. Ces imperfections parlementaires m’emmènent à penser à une formation de nos députés parce que j’ai compris que depuis un certain moment le niveau parlementaire a considérablement baissé. C’est le lieu de demander au président Vlavonou de mettre l’accent sur la formation des députés », Rachidi Gbadamassi.

 

Pour le député Rachidi Gbadamassi, « l’animation de la vie parlementaire, le débat parlementaire n’a rien à voir avec le niveau intellectuel;..Même quand vous êtes agrégé quelque part et vous venez au Parlement pour la première fois, vous êtes en première année ». A l’en croire, les réalités parlementaires et l’intellectualisme sont deux mondes diamétralement opposés. « Deux styles de vie différents, deux techniques différents. C’est pour ça que je demande au président Vlavonou de mettre les moyens par rapport à la formation des députés », a-t-il insisté.

Que dit l’article 49.7 ?

L’article 49.7 du règlement intérieur du Parlement évoqué par le député Rachidi Gbadamassi défend les attaques personnelles entre collègues députés. « Les attaques personnelles, les manifestations ou interventions troublant l’ordre ainsi que les interpellations de collègue à collègue sont interdites », précise l’article.

L'actualité en vidéo

Un commentaire

  1. C’est quoi ca ? Gbadamassi !
    Depute doit etre former dans quelle ecole?. C’est un peu fou ca!.
    Si le Niveau de debat parlementaire a baisse, c’est parce qu’il n’y pas d’opposition au parlement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer

Adblock détecté

Pour continuer à bénéficier gratuitement des services de ce site, vous devez d'abord supprimer votre bloqueur de publicité