Bénin: le parti FCBE s’annonce pour la présidentielle de 2021

L’ex-député Valentin Djènontin, membre du parti Forces Cauris pour un Bénin Émergent (FCBE) s’est adressé aux Béninois le 31 décembre 2019, depuis son lieu d’exil. Dans son message, le Secrétaire Exécutif National (SEN) élu lors du congrès des FCBE à Parakou annonce la présence de son parti aux prochaines  élections présidentielles en vue de l’alternance au sommet de l’Etat.

Doté désormais d’un récépissé d’enregistrement, même s’il est à polémiques, le parti de l’ancien président Boni Yayi compte se repositionner dans la bataille électorale. Après leur absence aux législatives d’avril 2019, les FCBE ont pour ambition de se rattraper lors des prochaines joutes électorales.

Selon l’ex-député Valentin Djènontin, le parti FCBE ne se fera pas conter les prochaines élections, notamment celles dédiées à l’alternance au sommet de l’Etat. “Le parti FCBE aura un candidat pour l’alternance au sommet de l’Etat”, a-t-il déclaré. Il souhaite que ces élections se déroulent dans de meilleures conditions et “surtout à bonne date”.

Le parrainage, l’os dans la gorge des FCBE ?

Les déclarations de Valentin Djènontin sont celles de tout politicien dont l’objectif est de conquérir et d’exercer le pouvoir d’Etat. C’est donc normal que le parti FCBE s’annonce pour les prochaines élections présidentielles. Mais les obstacles sur le terrain peuvent très tôt émousser cet ardeur. L’ex-député semble ignorer que le parti FCBE n’est pas actuellement dans une position confortable vis-à-vis de certaines contraintes du nouveau code électoral, comme le parrainage de candidature.

En effet, pour voir sa candidature aux élections présidentielles validée, il faut en dehors des conditions prévues par la Constitution en ces articles 42 et 43, avoir la signature des 10% des élus (députés et/ou maires). Considérant qu’actuellement le Parlement compte 83 députés et  que le Bénin dispose de 77 mairies, les présidentiables auront donc à se partager 83+77 = 160 x 10% = 16 élus par candidat, ce qui équivaut à 10 candidats pour les 160 élus.

Absent au Parlement, le parti FCBE devra donc uniquement compter sur le soutien des Maires pour faire valider sa candidature en 2021. Sachant que depuis 2016, le parti a perdu le contrôle de presque toutes les Mairies, il lui faut alors mettre les bouchées doubles pour en conquérir suffisamment aux élections Communales de 2020, au risque de ne pas avoir de parrains pour sa candidature en 2021. Ainsi, pour ce parti dont Boni Yayi assure la présidence d’honneur, la bataille de 2021 commence déjà en 2020.

1 commentaire
  1. EFELDÉ dit

    Le candidat FCBE NONTINDJE sera élu en 2021, Président de la République des Chasseurs. Avec sa capitale en République Fédérale du TCHAOUGERIA!
    Il aura pour Premier Ministre, son excellence ARROGANCE VIHOUTOU.
    Applaudissements pour eux !
    Le Bénin AVANCE !

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus