Bénin: la valse des chiffres qui résument 4 ans de gestion de Patrice Talon

Contrairement à son habitude, le chef de l’Etat béninois , le président Patrice Talon a prononcé un long discours le vendredi 27 Décembre 2019. Un discours pontillé de chiffres qui renseignent sur les 4 ans de gouvernance du régime de la rupture. 

Conformément à l’article 72 de la constitution de 1990, le président de la République était devant la représentation nationale le vendredi 27 Décembre 2019 où il a prononcé un discours sur l’Etat de la nation. Et pour cette fois-ci, Patrice Talon n’a pas usé de la normo-communication pour présenter son bilan. Dans ses propos, le Chef de l’Etat a particulièrement insisté sur des chiffres en évoquant les réalisations de son gouvernement.

Au niveau de l’école

  • 51% des écoles maternelles et primaires sont dotées de cantines scolaires. Soit plus de 800 mille enfants dans plus de 4000 écoles disposent d’un repas chaud par jour. Le budget d’un milliard alloué au démarrage du projet en 2017 est passé à 14 milliards de FCFA en 2019;
  • 160 écoles réparties sur les 12 départements bénéficient du programme d’initiation à l’informatique au primaire. 36.000 écoliers sont impactés par ce programme;
  •  16.000 enseignants du secondaire et 11.000 du primaire bénéficient depuis l’année dernière d’un contrat de travail pour le compte de l’année scolaire en cours;
  • Au cours de la rentrée 2019-2020, il a été gratuitement distribué, un million six cent mille (1.600.000) cahiers d’activités de français et de mathématiques au profit des classes de CI et CP;
  • Dans l’enseignement secondaire général, professionnel et technique, les frais de scolarité de 230.107 filles du 1er cycle ont été exonérés pour un montant d’environ deux milliards cinq cents millions de FCFA ;
  • L’allocation de bourse et secours universitaire est passée de 14.197 en 2017-2018 à 29.977 en 2018-2019, soit 15.780 nouveaux bénéficiaires et ce nombre est porté à 20.010 pour l’année 2019-2020, soit encore 27% d’augmentation.

Au niveau du cadre de vie  

  • Il y a eu cinq millions d’arbres d’espèces diverses plantés  sur une superficie de plus de 4.000 hectares lors de la 35ème édition de la Journée nationale de l’Arbre;
  • 1500 emplois sont générés suite à la mise en œuvre du projet de salubrité et de gestion des déchets solides ménagers;
  • Sur les 20 000 logements sociaux prévus, le financement est bouclé pour 12 049. Idem pour les 20 marchés modernes urbains et régionaux;
  • Sur le plan de disponibilité en eau potable, l’amélioration de la capacité de stockage dépasse 143 mille m3 d’eau à travers le pays. De la même manière, 12.000 nouveaux abonnés ont été raccordés grâce aux travaux de pose de réseaux de distribution et d’adduction. Pour y parvenir, le gouvernement a mobilisé  300 milliards de FCFA pour l’approvisionnement en eau potable en milieu rural;
  • 199 forages à gros débit répartis dans tout le pays, sont en cours de réalisation. Quant aux travaux de mise en place de système d’Adduction d’Eau multi villages, 110 chantiers sont déjà en cours d’exécution.

Au niveau de la performance agricole

  • Le Bénin a occupé au cours de la campagne cotonnière 2018-2019, la place du premier producteur de coton en Afrique, avec 678.000 tonnes ;
  • 42 hectares de plantations pilotes de mangues avec pratiquement 9.000 plants greffés de nouvelles variétés prisées à l’export ont été aménagés au cours de l’année 2019
  • Le financement des centaines de projets privés,
  • l’aménagement de plus de mille hectares et la construction de quatre grands marchés dans la vallée de l’Ouémé,
  • la réalisation de plus de 250 hectares de nouveaux périmètres irrigués à Malanville et Karimama,
  • ou encore l’aménagement et la mise en valeur de 530 hectares de périmètres maraîchers. Ces différentes réalisations  ont généré la création d’au moins 14.200 emplois directs et 51.300 emplois indirects ;

Au niveau du transport et emplois

  • 123 km de routes aménagées et bitumées,
  • Construction de  126 unités de transformation de matières premières au profit des populations dans 21 communes avec plus de 25 mille bénéficiaires dont au moins 8 mille femmes;
  • Plus de 15 milliards de FCFA ont déjà été effectivement décaissés par le Fonds national de Microfinance au profit de milliers de bénéficiaires de micro-crédit, majoritairement des femmes;
  • 39 Milliards du fonds FADEC  effectivement mis à la disposition des collectivités locales contre environ 27,3 milliards de FCFA en 2018, ce qui correspond à une augmentation de plus de 42% de l’enveloppe.
7 commentaires
  1. Thomas dit

    ET OU SE TROUVENT LES IMPACTS DE TOUT CELA ???? LE PANIER DE LA MENAGERE S’EST -IL AMELIORE ? DES MOTS DES MOTS ET DES CHIFFRES. N’IMPORTE QUOI !!!!

    1. EFELDÉ dit

      En effet, la réalité de ces chiffres ne peuvent être visibles que par les habitants du pays.
      Les exilés de l’intérieur et de l’extérieur vivent d’autres réalités.
      On voit avec les yeux, certains voient avec leur cœur, ce qui peut être différent de la RÉALITÉ !
      Pour le moment, l’ équipe TALON fait rêver les habitants du Bénin.
      Bonne et heureuse année à NOUS TOUS, ceux qui voient avec les yeux et ceux qui voient avec leur cœur aigri.

    2. chichi dit

      Ces chiffres sont on ne peut plus détaillés dans leur attributions ou leur utilisation. Un président de la république dans quelque pays que ce soit sur cette planète n’a jamais été pourvu d’une baguette magique.
      Ces chiffres sont l’illustration de la mise en oeuvre d’un programme de développement qui vaut ce qu’il vaut, de surcroit dans un pays qui ne vit pas de rentes minières, petrolières où j’en passe. Un pays voisin de la première où deuxième puissance économique du continent, un pays qui doit trouver sa place pour exister et s’affirmer dans le concert des nations.
      A ce jeu, il ne serait pas anormal de tirer notre chapeau au locataire actuel de la Marina car il aura su faire parler du Bénin à l’international plus que d’accoutumée que ce soit apprécié positivement ou négativement, mais au moins le Bénin a été un sujet de discussion.
      Aussi il y’a un temps pour tout, et celui du sacrifice est incontournable, à l’heure actuelle les bases d’une économie structurellement stable sont en train d’être posée et ce sont ces actions qui garantiront aux futurs dirigeants du Bénin des marches de manœuvre plus aisées pour renforcer un prospérité toujours plus affirmée, car le Bénin en a les capacités et le génie, il faut d’abord en être soit même convaincu, alors n’hésitez pas à vous laissez aller à plus de positivisme et optimisme en ce début de nouvelle décennie.

  2. Boniface AWOU dit

    D’importante chiffre a félicité. Mais le rien ne se constate au niveau sociale ,cest dommage.

  3. Adelle dit

    De n’importe quoi, il n’a rien fait, bande de bandit.

    1. chichi dit

      Bravo pour l’argumentation!

      Sans vous connaître, à choisir entre ce “bandit” et vous, je me risquerais à préférer ce “bandit”.

      SI tous les bandits du monde étaient comme lui, le onde irait un peu mieux.

  4. Louise dit

    Moi aussi je préfère ce bandit il est mieux que l’autre. Vive la rupture !

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus