Bénin: la réaction de Nicephore Soglo suite à sa convocation par la cour

Attendu ce mardi 7 Janvier devant les sept conseillers de la cour constitutionnelle,  l’ancien président de la République , Nicephore Dieudonné Soglo n’a pas daigné répondre à la convocation des sept sages. Joint au téléphone par un organe de la place, le leader charismatique du parti de la Renaissance du Bénin apprécie la convocation à lui adressée par la cour.

Les deux anciens présidents de la République, Nicéphore Soglo et Boni Yayi convoqués devant la haute juridiction suite à un recours déposé par le sieur Alain Diogo n’ont pas répondu à l’appel des sages de la cour constitutionnelle. Joint au téléphone par les confrères de Matin Libre, le leader charismatique du parti de la Renaissance du Bénin a estimé qu’il n’était pas opportun pour lui de répondre à cette convocation. Pour le Viceprésident du Forum des anciens chefs d’Etats africains, la convocation de la cour constitutionnelle “n’a pas de sens”. Très serein, l’ancien président du Bénin et chef de fil de la résistance au pouvoir du président Patrice Talon affirme: “Je n’ai pas jugé utile de me déplacer parce que ça ne tient pas la route”. Tournant un peu en dérision la démarche des conseillers  de la haute juridiction, Nicephore Soglo justifie son absence par le fait qu’il n’a pas suffisamment de temps à perdre pour des “histoires sans importance …et pour une plaisanterie de très mauvais goût“.

Rappelons qu’il a été convoqué par la cour constitutionnelle avec l’ancien président Boni Yayi  suite à un recours déposé contre eux par le sieur Alain Diogo. Dans ledit recours, celui-ci reprochait au président Buhari d’avoir fermé de façon illégale et unilatérale, les frontières. Boni Yayi et Nicéphore Soglo quant à eux étaient attendus devant la cour constitutionnelle pour avoir respectivement selon le requérant  comploté contre le Bénin et saboté leur pays dans le cadre des élections législatives du dimanche 28 Avril 2019. Les deux anciens présidents devraient, selon l’invitation à eux envoyée, faire des observations et produire mémoire en cinq copies. Mais les trois personnalités ont brillé par leur absence à l’audience publique prévue pour hier mardi 7 janvier 2020.

2 commentaires
  1. Dossier

  2. la rupture dit

    La RB existe-t-elle encore? Du n’importe quoi. Pour lui, la loi existe pour une catégorie de gens.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus