Bénin: la compassion de Guy Mitokpè aux employés de Soleil fm collectivement licenciés

Le secrétaire général du parti  Restaurer l’Espoir, l’honorable Guy Mitokpè, compatit à la situation des ex-employés de la radio privée « Soleil fm » qui sont collectivement licenciés à la suite d’une difficulté liée à la procédure administrative de renouvellement de licence.  

« En ce moment difficile, je pense à vous et à vos familles, employés de soleil fm », ainsi s’exprimait l’ancien député et secrétaire général du parti Restaurer l’Espoir, suite à la confirmation du licenciement collectif des employés de ce média. Dans un post sur sa page Facebook, l’honorable Guy Mitokpè estime que ce qui est arrivé à cette chaîne de radio est un coup dur porté à notre droit d’être informé. Pour lui, la fermeture de cette radio peut avoir plusieurs sens mais ce qui l’attriste est ce qui l’attache non seulement à la voix des émérites journalistes qu’ils sont mais également des pères et mères de famille que l’on pousse sur le marché du chômage, déjà surchargé. A l’en croire, si le promoteur a été contraint d’aller au licenciement aussi facilement, c’est parce que les lois de la république ont favorisé cela.

Guy Mitokpè croit que ces hommes et femmes qui viennent de perdre si facilement leur boulot sont victimes de leur professionnalisme et de leur courage. « Aucune Nation n’emprunte la voie du développement en « tuant » ses talents. Je peux ne pas être d’accord avec toi mais je me battrai pour que tu aies le droit de dire ce que tu penses… tel est ce que le campus m’a appris à travers la devise du journal estudiantin « le héraut. », indique-t-il, avant de déplorer le fait que ce régime ne fait que favoriser les licenciements.

A lire aussi:

A suivre en février, 2020

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A la une de l'actualité

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accepter En savoir Plus

Privacy & Cookies Policy
X