Bénin: deux éléphants du Parc W en divagation dans le Borgou et l’Alibori

Deux éléphants mâles, un adulte et un subadulte sortis du Parc W sont en divagation dans plusieurs localités des départements du Borgou et de l’Alibori. Face à cette situation préoccupante, le Lieutenant-colonel Théophile Sinadouwinrou, Chef d’inspection forestière (CIF) du Borgou appelle les populations à la vigilance.

Depuis le 20 juin 2019, les deux pachydermes sortis du Parc W, sont toujours en divagation dans plusieurs communes des départements du Borgou et de l’Alibori. Suivis de près dans leur progression par les services des Eaux-Forets et Chasse, ils ont été repérés ensemble pour la dernière fois le 1er novembre 2019 où des colliers leur ont été portés pour un meilleur suivi de leur progression . Selon les informations confiées à ABP par Théophile Sinadouwinrou, l’éléphant subadulte s’est trouvé dans la forêt classée de l’Alibori supérieur où est il aperçu jusqu’au mercredi 22 janvier 2020. Par contre, l’adulte, quant à lui, a séjourné durant une semaine dans la commune de N’Dali, avant de se diriger vers Kokabo, Bouanri dans la commune de Bembèrèkè et Kossia dans la commune de Sinendé jusqu’en mi-décembre dernier. Il a par la suite migré vers la forêt classée de Ouénou-Bénou, entre Bembèrèkè et Sinendé jusqu’au 07 janvier 2020, avant de prendre la direction des Parcs W et Pendjari.

Pour le Lieutenant-colonel Théophile Sinadouwinrou, il est important que les populations des localités concernées adoptent certains comportements face à ces animaux en divagation pour éviter des incidents. Elles sont notamment invitées à ne pas provoquer ces deux espèces fauniques protégées. Les prises de vue à des distances rapprochées des deux animaux sont vivement déconseillées. Pour protéger leurs champs contre d’éventuelles actions de destruction des deux éléphants, Théophile Sinadouwinrou suggère aux agriculteurs de poser dans les champs des “fils des supports magnétiques de vieilles cassettes et des feuilles de tôles, pouvant faire de bruit sous l’effet du vent”, rapporte ABP.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus